AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

« New encounter [ft. Ignis] »
Elshea ;

avatar
Pacifiste

Messages : 180



ft. Ignis

ft. Elshea

「 New encounter 」
Tu te promènes dans l'allée principale de Belvar, les oreilles grandes ouvertes aux bruits qui t'entourent. À peine arrivée à Asmosa et te voilà déjà en train de t'activer sur la mission que t'as confier Dame Lissandra. Cela risque d'être difficile, mais si le résultat est positif alors, peut-être sera-t-il possible d'entrevoir un monde de paix... Pas la bancale prête à déboucher sur de nouveaux événements tragiques, tel le Grand Complot.

Un soupir franchi, tes lèvres alors, que tu t'arrêtes devant une herboriste vendant toutes sortes d'objets. Un onguent pourrait être utile lors de tes petites escapades en dehors de la Sainte-Cité - car tu es une magneuse de lance, pas une soigneuse -. Souriant, tu commences à aborder la marchande afin de faire des affaires. Lissandra ne t'en voudra pas de vouloir prendre des précautions. Surtout lorsque l'on est conscient d'être constamment en danger en servant une dame aussi importante qu'elle.

Tu ne t'étais jamais rendu compte de la vraie vie à Sollvaec avant d'être au service de la blondinette. Pour toi, elle était LA personne la plus importante de la cité. Celle étant aussi la plus proche du dieu Vaec. Toutefois, l'envers du décor est plus sombre. Le conseil des Dix manipule Dame Lissandra afin d'avoir les pleins pouvoirs... Et gare à ceux cherchant la paix - surtout avec les Algiz -.

Les emplettes finies, tu reprends ton chemin vers l'auberge dans laquelle tu séjournes. Elshea, tu ne sais toujours pas pour combien de temps tu vas rester ici. Tu espères même que cela ne s'éternise pas, car l'inquiétude pour celle que tu es censé protéger est là.

Perdue dans tes pensées, tu ne fais plus trop attention à ce qui t'entoure. C'est donc sans surprise que la seconde d'après, tes achats tombent au sol. Clignant des yeux, tu remets en place quelques mèches rebelles alors, que ton regard se pose sur l'homme que tu as percuté. Bien vite, des mots fusent de ta bouche.

"Excusez-moi ! J'aurais dû faire attention en marchant. J'espère que vous n'avez rien."
Voir le profil de l'utilisateur
Ignis ;

avatar
Neutre

Messages : 355



NEW ENCOUNTER

Aussi haut gradé qu'il était, le conseiller avait besoin de souffler, de prendre du temps pour lui même si cela était très souvent bien difficile. Cette journée était le moment adéquat pour cela car voilà trois heures, trois longues heures que le mage avait reçu comme requête de la Reine de prendre note des doléances du peuple d'Asmosa. Aussi aimable qu'était la plèbe, il fallait avouer que les écouter sagement se plaindre de choses souvent insignifiantes était un véritable calvaire pour Ignis. D'autant qu'il n'avait que guère imaginer devoir supporter une telle activité avec un poste comme le siens. Comme si sa situation n'était pas assez pathétique comme cela.

Ainsi l'homme devait absolument prendre l'air et la question de l'endroit parfait ne se posa pas longtemps. Le mage cachait en effet un secret lourd qu'il n'abordait que peu en compagnie des gens de son pays au risque de subit des railleries en plus de son sang étranger. Il détestait l'eau, ne supportait pas sa présence et surtout, imaginer ce qui pouvait vivre en son sein lui offrait un doux mais non moins subtile frisson le long de son échine. Le port était de ce fait, pour cette raison principale un choix à oublier et il opta ainsi pour les allées des marchands à travers lesquelles il pourra peut-être dénicher un objet rare susceptible d'attirer son attention.

Calmement il parcourait donc les ruelles, observant l'activité de cette capitale attirant bien du passage. Il esquissait un sourire satisfait d'avoir pu se retrouver au sein d'Asmosa et pas ailleurs. La diversité alimentaire, la bien connue neutralité de ses choix politiques ou la présence de la belle Académie des Éléments ; tant de points qu'il constatait, tant de choses qui le faisaient se sentir un tant soi peu épanoui dans cette nouvelle vie. Oui, jamais il n'abordait le sujet mais son lui d'il y a quelques mois ne ressemblait en rien à ce masque qu'il arborait aujourd'hui. La vie s'amusait souvent à être cruelle mais Ignis s'interdisait de lui faire le plaisir de baisser les bras.

Ses mains étaient jointes dans son dos tandis qu'il marchait sans hâte, sans un but réel. Il se contentait de se délecter de l'odeur des divers plats cuisinés par les restaurateurs tout en évitant les nombreux passants du mieux qu'il le pouvait. Tout du moins, jusqu'au drame. Mais l'homme n'avait pas aperçu une jeune femme arriver de plein fouet sur sa personne, cette dernière perdant même ses récents achats. Il se baissa alors pour les récupérer, attentif aux mots de la donzelle. « ne vous inquiétez guère, je suis un grand garçon. » Il esquissa un fin sourire, ce dernier se figea sur ses lèvres tout en la détaillant. « à en juger par votre allure vous n'êtes pas d'ici ? »  



FT. Elshea



The people and the friends that we have lost.
And the the dreams that have flew. Never forget them.
Voir le profil de l'utilisateur
Elshea ;

avatar
Pacifiste

Messages : 180



ft. Ignis

ft. Elshea

「 New encounter 」
Tu esquisses un sourire lorsque l'inconnu répond à ton excuse. Au premier contact, l'homme a l'air de quelqu'un d'agréable et de sage - peut-être à cause de son âge plus avancé que le tien -. L'aidant à récupérer tes affaires, tu penches ta tête sur le côté. À en juger par sa phrase, le monsieur est très certainement un Asmosien. Cela ne pouvait pas mieux tomber n'est-ce pas ? Oui, tu as une derrière la tête, mais tu fais en sorte à ne pas le montrer. De toute manière, cela ne servirait à rien à part éveillé des soupçons, que d'être directe. Il faut savoir prendre son mal en patience.

"Vous avez en effet raison, je viens tout juste d'arriver à Belvar."

Tu lèves la tête vers l'inconnu, ton regard émeraude détaillant un peu plus ton interlocuteur. Il y a quelque chose dans son aura qui semble attiser ta curiosité. Toutefois, en ce moment, cela serait un défaut que de chercher à comprendre cet être. Si cela se trouve, tu risquerais de te prendre à ton propre piège - et tu n'avais pas prévu pour le moment, ni même jamais, de parler de Dame Lissandra ici -.
Depuis combien de temps le regardes-tu ainsi ? Tu as perdu le fil en réfléchissant alors tu préfère t'éloigner de quelques pas, la mine contrite de par ta propre personne. A t'il remarqué ton malaise ? Très certainement, mais en même temps, il t'était difficile de le cacher sur le coup.

"Merci beaucoup pour m'avoir aidé à ramasser mes affaires."

Tu préfères te rattraper en le remerciant ainsi. Mais maintenant, que dois-tu faire ? Chercher à continuer la conversation ou alors, t'excuser et partir ainsi - presque comme une voleuse - ? Intérieurement, tu pousserais presque un soupir en te traitant d'incapable encore une fois. Pourquoi faut-il toujours que tu te compliques la vie, il n'y a pas de mal à parler avec quelqu'un surtout lorsque tu t'avères être une étrangère dans cette ville. Au moins, cette réflexion te fait reprendre ton calme - celui que tu essaye de montrer en permanence -.

"Puis-je vous poser une question si cela ne vous dérange pas ? C'est la première fois que je viens ici et je dois avouer que je ne connais pas trop la ville. J'aimerais me faire pardonner de vous être rentré dedans en vous invitant."

Ta réplique est brouillonne, tu espères donc qu'il comprendra plus où moins où tu souhaites en venir. Un jour, il faudrait vraiment que tu apprennes un peu mieux le maniement des mots, cela te serait grandement utile. Déjà, si tu pensais à te présenter à lui s'il veut bien te faire visiter la ville ? Cela dépendra de sa réponse.
Voir le profil de l'utilisateur
Ignis ;

avatar
Neutre

Messages : 355



NEW ENCOUNTER

Il ne pouvait s'empêcher d'attiser sa curiosité,cette sensation était plus fort que lui d'autant que rien en sa personne ne voulait retenir les questions pouvaient talonner son esprit. Alors qu'il s'inclinait pour ramasser les emplettes tombées au sol, son regard ne pût se maintenir, détaillant la demoiselle sans une once de gêne ce qui pouvait s'avérer déconcertant pour certains. Les quelques affaires en main, Ignis s'apprêtait à lui tendre quand soudain il remarquait la même situation dans l'attention de son vis à vis, de sa rencontre. Elle le regardait en silence ce qui incita le conseiller à libérer un léger rire un brin moqueur.

L'homme ne commentait pas pour autant, rendant enfin les objets à la donzelle en sa compagnie. Se décalant pour laisser la place aux passants de la ruelle, il se permettait une inclinaison de la tête. « je vous en prie, cela est tout naturel. » Ses mains se joignaient à nouveau dans son dos tandis qu'il prenait enfin la peine de répondre à la première réponse de l'inconnue. « mon instinct ne perd donc en rien sa splendeur, je savais que vous n'étiez pas d'Asmosa la belle. » Le soleil frappait avec vigueur cette journée et le mage se trouvait à un endroit cloisonnant la moitié de son corps dans l'ombre.

Un fin rictus aux lèvres c'est en compagnie d'une joie certaine que la proposition atteint ses oreilles. « oh, vous me proposez une invitation ? » Il déliait ses mains pour placer la paume droite sur son buste comme pour se désigner et ainsi accentuer l'interrogation. « il est rare pour moi de recevoir une telle requête venant d'une autre personne qu'elle. » La réponse était un brin mystérieuse mais le mage en jouait pour peut-être parvenir à revoir la curiosité qu'il avait vu dans les yeux émeraudes de son interlocutrice il y a une poignée de secondes maintenant.

Il désignait ensuite un sallon de thé un peu plus haut dans la rue. « je sais que cet endroit propose des mets sucrés très appréciables. Cela vous convient ? » Il inclinait un peu la tête sur le côté droit et poursuivait. « Je pourrais peut-être vous aider à vous retrouver dans la capitale. Belvar est une ville si vaste après tout. » L'homme faisait quelques pas vers l'endroit nommé précédemment puis stoppa nette son avancée, se tournant à moitié vers la demoiselle. « mais où sont passées mes bonnes manières, voilà que je ne prends même plus la peine de me présenter. Je suis Ignis, le Conseiller de la reine d'Asmosa. Et vous ma chère ? »



FT. Elshea



The people and the friends that we have lost.
And the the dreams that have flew. Never forget them.
Voir le profil de l'utilisateur
Elshea ;

avatar
Pacifiste

Messages : 180



ft. Ignis

ft. Elshea

「 New encounter 」
Tu ne pouvais pas nier qu'Asmosa - ou du moins, Belvar pour le moment - était une nation fort agréable. Mais malgré tout, ton cœur reste à Sollvaec. Ton visage se crispe, tes yeux se plissent lorsque le soleil t'aveugle un peu trop. Tu n'aimes pas cela - car, il t'est difficile de voir convenablement - alors, tu fais quelques pas sur le côté, appréciant l'ombre et sa légère fraîcheur.

À la réponse de l'homme, ta tête se penche sur la droite, une moue interrogative figée sur le visage. Oups, tu avais laissé ta curiosité prendre le dessus une fois de plus. Tu cherches à te reprendre et abordant de nouveau la même posture que tout à l'heure - à savoir droite -. Avait-il cherché à te tester ? En tout cas, si tel était le cas, alors cela a fonctionné à merveille. Après, le mot 'elle' fait écho dans ton être et ton envie d'en savoir plus avait été vite titillée.

Heureusement, l'inconnu changea l'atmosphère juste en désignant un salon de thé. Ton regard se posa sur le fameux endroit. Hum, pourquoi pas. Tu lui réponds donc d'une voix joyeuse.

"Cela me convient parfaitement et sincèrement, merci de votre proposition. Je n'ai pas l'intention par contre de vous retarder ou de vous retenir..."

Tu allais le suivre lorsque celui-ci se stoppa net afin de se présenter. Tu tiques, prenant le temps de comprendre ses paroles, d'assimiler l'importance du personnage. Il te faut quelques secondes pour y parvenir.

"Je suis Elshea, soldat au service de Dame Lissandra de Sollvaec. Enchanté monsieur Ignis."

Il t'était impossible de lui mentir sur ton identité. En même temps, tu n'as pas à avoir honte d'être celle que tu es. D'une petite voix, tu rajoutes pour toi-même.

"Je n'aurais pas pensé tomber sur le Conseiller de la reine d'Asmosa dès mon arrivée ici."

Serais-tu anxieuse Elshea ? Peut-être bien un petit peu. Tu avais rougi d'embarras, ton regard cherchant quelque chose d'autres à regarder qu'Ignis. Bien entendu, tu rajoutas quelques mots avec tout aussi d'embarras.

"Excusez-moi de ma réaction. Je suis juste surprise de voir que je tombe sur quelqu'un comme vous, enfin de cette importance... Alors que c'est la première fois que je foule le sol de Belvar. M'en voulez-vous ?"


hrp:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Ignis ;

avatar
Neutre

Messages : 355



III. New Encounter

Le hasard est parfois profitable
www — Tourné à demi vers elle, le mage prenait un malin plaisir à annoncer son statut, son grade avec autant de plaisir. Il avait même attrapé cette fichue manie de le faire ainsi, comme pour analyser les réactions des gens qu'il jugeait parfois trop guindée ou bien profiteuse à son égard. Le conseiller pouvait se targuer d'être un observateur très doué, il appréciait plus que tout au monde passer du temps à regarder et admirer les attitudes ou les mimiques de certains individus. De plus, Belvar était un vrai nid pour dénicher de vraies perles rares susceptibles de faire rire sans s'interrompre l'homme. Lui, un fin moqueur ? Comment pouvez-vous imaginer cela ne serait-ce qu'un instant. Porteur d'un léger sourire il allait même jusqu'à incliner un peu son buste pour accentuer encore d'avantage la potentielle réactions de l'inconnue. Ignis n'allait en plus, pas être déçu.

Il l'observait, la regardait analyser les propos que le mage venait de lui offrir. Profitant de ces quelques secondes, il lui offrait réponse à son affirmation. « Voyons, si cela me dérangeait, j'aurais tout simplement refusé. » Sans cerner pourquoi, le conseiller était enjoué, comme ravi de pouvoir rencontrer de nouveaux visages lui qui avait à présent tant l'habitude ne croiser que les mêmes faciès, encore et toujours. Seule la Reine et certains de ces très proches sujets ne lui donnaient pas la nausée. Il était bien loin le temps de la liberté. Cependant les choses n'allaient pas rester aussi longtemps agréables ; voilà que la donzelle se présentait, prononçant un mot faisant tiquer le mage. Sollvaec ; il en haussait même un sourcil. « Oh et bien, me voilà enchanté même si je dois avouer haïr votre pays. »

Les mots quittaient sa bouche avec un naturel déconcertant et encore, les termes usés étaient bien loin de la vérité. Ignis détestait la nation religieuse, à un point que personne ne pouvait imaginer à l'exception de Camille, à qui il avait pu discuter des déboires passés. Malgré tout son visage restait neutre et ce dernier reprenait la parole comme si de rien était. « Mais le nom de Lissandra rattrape le tout, vous avez de la chance je souhaite tout de même manger en votre compagnie. Mon plaisir ne s'est pas envolé. » Un rire se faisait entendre, ce dernier traduisant bien des choses mais il ne restait pas plus sur le sujet, reprenant la marche vers le lieu choisi par ses soins. Même Sollvaec ne parviendrait pas à détruire son amour pour la pâtisserie.

Tout en arrivant à la terrasse, l'homme remarquait des rougeurs sur les joues de la demoiselle en sa compagnie, détail qu'il se permettait bien de constater par un léger sourire. Posant son fessier sur une chaise, il appelait un serveur afin que ce dernier leur apporte la carte. « Belvar est une cité pleines d'opportunités de plus le hasard est un malin, vous ne pensez-pas ? » Il se délectait de la situation, comme si sentir d'avoir le dessus le faisait rêver éveillé. « Mais sachez que je ne vous en veux pas un instant, il est normal d'être parfois surpris. Je préfère cette réaction à certaines autres lors de l'aveux de mon statut. » Son regard ne quittait pas le menu, son esprit était à la recherche du met parfait. « Mais dites moi, que faites-vous en Asmosa ? »





The people and the friends that we have lost.
And the the dreams that have flew. Never forget them.


Dernière édition par Ignis le Ven 10 Fév - 11:20, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur
Elshea ;

avatar
Pacifiste

Messages : 180



ft. Ignis

ft. Elshea

「 New encounter 」

Tu aurais dû t'entendre à une réaction similaire en évoquant ta nation. Pourtant, même si tu peux le comprendre - ou l'imaginer du moins -, les mots sont comme un fouet, ils te font mal. Tu baisses alors la tête, cherchant à masquer les larmes qui commencent à se former au coin de tes yeux. Tes pieds sont bien plus attrayants pour le moment que le regard de l'homme face à toi. Ses paroles hantent tes pensées et des sentiments contradictoires commencent à s'entrechoquer. Tu aimes Sollvaec, c'est une certitude, mais tu ne nies pas que tu peux aussi la haïr toi aussi de par les différentes inégalités. Ton voyage sera très certainement une bonne chose pour te faire une idée de ce que tu ressens. La honte n'a pas lieu d'être tant que les raisons sont bien fondées.

À l'évocation de Dame Lissandra et de son envie de lui toujours compagnie, tu ouvres la bouche afin de balbutier quelques mots - peut-être incompréhensible sur le moment vu que tu as du mal à retrouver ton calme -.

"Ah merci de vouloir toujours m'accompagner et... Désoler."

Heureusement, Ignis semble t'aider d'une certaine façon à retrouver ta bonne humeur. Et si tu mettais de côté ce qu'il vient de se passer pour te consacrer aux sucreries qui t'attendent plus loin. Oui, voilà une idée pas trop mal et qui évitera de te prendre un peu trop la tête. Il ne cherche pas à remettre ça sur la table pour le moment, alors tu dois en profiter. Elshea, tu le suis donc après avoir essuyé ses fâcheuses larmes. Une fois arrivée à la terrasse, tu vas poser ton fessier sur la chaise se situant face à celle du mage, de l'autre côté de la table. Tu sens les regards se posant sur vous - ou très certainement, sur le conseiller de la reine d'Asmosa -.

La question d'Ignis te fait froncer légèrement les sourcils par réflexe. Devrais-tu tout lui dire et courir le risque que cela se retourne contre toi et Dame Lissandra ? Ou alors, chercheras-tu à lui mentir sachant que cette option peut-être pire que la première.

"Je voyage un peu à travers le monde pour ensuite, ramener mes expériences à Dame Lissandra. Du moins, officieusement parlant. Le rêve de Dame Lissandra, et que je partage, ne fais pas l'humanité au sein des grandes bottes de ma nation. Peut-être est-ce un peu trop utopique quand on voit comment est le monde, mais tant que nous n'essayons rien... Alors, toutes ses tensions ne feront que perdurer."




Dernière édition par Elshea le Mar 14 Fév - 10:50, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur
Ignis ;

avatar
Neutre

Messages : 355



IV. New Encounter

Le hasard est parfois profitable
www — Bien qu'il était le conseiller de la nation des mages, Ignis avait toujours cette fâcheuse tendance de toujours user de la franchise avec ceux susceptibles de croiser son chemin. Bien entendu, l'homme savait aussi tourner les phrases, user de mots pour caresser dans le sens du poil mais il y avait certains sujets qui malgré tout ne lui permettait pas de se montrer civilisé ou manipulateur. Sollvaec était de ces points inabordables et l'allusion de la donzelle sur la question l'avait fait répondre sans une once de réflexion. Il était ici, dans les rues bondées d'Asmosa afin de profiter d'un moment de tranquillité il était de ce fait impossible pour lui qu'il se montre faux. Aujourd'hui il portait son véritable visage, celui d'un homme qui était bien d'avantage qu'un simple conseiller au service de la Reine, aussi noble était-elle aux yeux des habitants.

La mine déconfite et attristée de la jeune femme n'était pas passée inaperçue aux yeux du mage qui réalisait alors l'allégeance de certains pour leur nation. Lui passait pour un homme impliqué pour sa nation mais les choses étaient un brin plus compliquées que cela cependant loin de lui l'idée d'aborder le sujet avec une inconnue. Assis sur sa chaise il observait la carte que le serveur venait de lui offrir, le regard en alerte à la recherche de la denrée rare et sucrée que son appétit recherchait à présent. « Ne vous excusez dont pas, vous n'êtes pas à la tête du pays religieux si je ne m'abuse. » Il croisait les bras puis refermait la note, la posant sur la table, figeant son regard dans celui de la jeune femme. « Aussi louable soient vos services, vous restez une personne à part entière, avec vos pensées et vos idéaux. Sachez restez fière en toutes circonstances. »  

Les mots et le ton employés étaient aimables et le but était bien de lui remonter le moral. Ignis n'était guère un cœur tendre malgré cela il avait une sainte horreur de ce genre de scène, elle lui faisait de la peine, un peu. « Et de toute évidence votre avis sur la question semble un peu perdu sinon vous auriez pris tout de suite la défense de votre pays, non ? » Le sourire se dessinant sur ses lèvres était taquin et ce dernier la laissait ensuite donner une réponse sur le pourquoi de sa présence ici. « Utopique ? Très certainement mais cette action n'en est pas moins louable. Je trouve même l'initiative intéressante. Il est vrai que la situation politique de Sollvaec est difficile mais que Lissandra n'oublie jamais que sans elle, le conseil ne représente rien du tout. » Un avis politique, certes mais il avait besoin d'en faire part. « Et dites-moi, que pensez-vous de ce que vous avez vu ? »





The people and the friends that we have lost.
And the the dreams that have flew. Never forget them.
Voir le profil de l'utilisateur
Elshea ;

avatar
Pacifiste

Messages : 180



ft. Ignis

ft. Elshea

「 New encounter 」

Sa phrase t'avait rassuré quelque peu. Toutefois, tu sais qu'il arrive à certaines personnes d'en détester d'autres juste par leur provenance à un royaume en particulier - même si tu ne te trouves pas être à la tête du pays -. Ignis s’avère donc être quelqu'un de plus réfléchis, même si cela ne t'est guère étonnant. Un sourire sincère éclot sur tes lèvres et tu hoches la tête positivement. Rester fière... En voilà des mots qui resteront graver dans ta mémoire pour un bon petit moment.

Ton regard dérive sur le serveur te tendant une carte. Tu la prends avec plaisir et part à la recherche de ta douceur du moment. Il y a beaucoup trop de choix à ton goût pour que tu puisses te décider immédiatement. Tout en te penchant sérieusement sur la carte, tu laisses tes oreilles rester attentive aux mots du conseiller. Voilà, ton choix est fait, petite Elshea. Tu refermes donc la note et décides de répondre tout de même à la question d'Ignis - il manquerait plus que tu deviennes malpoli -.

"Je n'ai pas pu vraiment bien analyser les choses lors de mon voyage à cause de quelques petits problèmes. Toutefois, j'ai pu tout de même noter que malgré des rancœurs bien présentes, il existe une poignée de personnes qui souhaitent la même chose. Et ce, de toutes races."

Tu peux donc espérer à un avenir radieux. Du moins, si les choses se déroulent dans le meilleur des mondes. Pour le moment, ce n'est aucunement le cas, mas ne te laisse pas abattre Elshea.

Le serveur revient vers Ignis et toi, en voulant savoir si vous avez trouvé ce qui vous intéresse. Tu le regardes, un sourire joyeux sur les lèvres.

"Serait-il possible de prendre un fondant au chocolat accompagner de crème ? Pour la boisson, est-ce que vous auriez un thé vert fruité ? Merci beaucoup."

Ah Elshea, voilà que tu as encore craqué sur du chocolat. Il n'y a rien d'étonnant vu qu'il s'agit là de ton petit péché mignon. Peut-être aurais-tu dû prendre quelque chose de plus local et que tu ne connais pas forcément. Voyager est là pour t'apprendre de nouvelles choses, et ce, même en cuisine. Une fois le serveur de nouveau reparti, tu reprends la parole.

"Par contre, ce n'est pas tant les tensions qui m'inquiètent le plus. Mais plus, la malice."
Voir le profil de l'utilisateur
Ignis ;

avatar
Neutre

Messages : 355



NEW ENCOUNTER ;
LE HASARD EST PARFOIS PROFITABLE

La journée était agréable, très certainement la plus agréable depuis l'arrivée du conseiller au sein de la nation des mages. Le soleil était à son apogée, il éclairait la ville portuaire avec vigueur, ses reflets se répercutant contre la surface de l'eau. La chaleur étant quant à elle un brin éreintante surtout pour les moins habitués mais il serait difficile de se plaindre tant le climat d'Asmosa était le plus docile de tout le continent de Meinarest. Toutes ces raisons faisaient que les ruelles étaient bondées de monde, les passants ne cessaient d'affluer, les divers sons des talons et chausses contre les dalles offrant une mélodie naturelle à la zone marchande.

Ignis était de ceux qui appréciait de se faufiler dans un coin sombre à se combler de sa solitude et du silence. Le mage appréciait pouvoir réfléchir et se laisser aller à ses pensées et pour cela son nouveau rang au sein du gouvernement de ce pays ne l'aidait en rien. L'homme se complaisait à se promener dans les rues, tolérant de faire l'effort de côtoyer la populace afin de mettre les choses en ordre dans son esprit. Il n'avait malgré tout pas pris conscience que ce choix ne l'aidait pas à dompter sa curiosité bien souvent récalcitrante. C'est d'ailleurs cette dernière qui lui avait infliger cette rencontre et cette situation.

Posé sur cette terrasse Ignis ne se plaignait pour autant pas de son état, profitant du climat, d'une denrée sucrée qu'il affectionnait et surtout, de l'opportunité de pouvoir discuter et échanger avec un visage étranger à la nation. La jeune femme avait cette fâcheuse tendance à le questionner, il ne pouvait se maîtriser et les interrogations ne cessaient de fuser dans sa tête et ses pensées. Les raisons de sa présence ici, le pourquoi de son attitude parfois bien attristé et bien d'autres détails qu'il allait bien prendre le soin de combler pour son plaisir personnel. Attentif à ses dires, il s'intéressait à la carte que le serveur leur avait confié.

Il craquait discrètement son index tout en joignant les mains par la suite contre la table, le faciès arborant lui une mine neutre bien que impliqué. « J'espère que vos problèmes n'étaient pas graves ? ; l'intérêt n'était pas si vif mais il voulait tout de même alimenter la conversation, l'incitant à la confiance. « J'imagine et je suis rassuré de savoir les peuples pas totalement aveuglé par la guerre. Malgré tout les souhaits et la réalités sont deux choses bien différentes ; malheureusement et Ignis était bien l'un des premiers à le déplorer. « Une part de tarte au citron, je vous prie ainsi qu'une tasse de thé noir ; il lui tendait la carte ensuite.

Une fois le serveur parti, le mage offrait un coup d'oeil vers le ciel tout aussi azuré que plus tôt, le constatant avec plaisir tout en figeant son regard sur son vis à vis au point de ne plus s'en détacher pour l'instant. Sous la table ses jambes se croisaient dans un frottement de tissus tandis qu'il frottait un peu le bout de ses doigts de sa main droite. « Je ne peux qu'approuver vos paroles ma chère. Les tensions, les batailles et les guerres existent depuis la nuit des temps, les mortels ne cessent de vivre en l'attisant telle les flammes de la haine. Sans elle, l'humanité perdrait un certain éclat que je n'aime guère et vous aussi, j'en suis convaincu.

Le conseiller se permettait un frêle soupir, un brin désespéré par ses propres termes bien qu'il savait les penser. « Pour autant, les mortels sont encore en vie, aucune extinction, nous survivrons à une nouvelle vague de guerres ; il haussait ses épaules avec nonchalance tout en finissant par croiser les bras, ces derniers bien collés à son torse, son corps un brin crispé à l'allusion d'un terme bien précis. « La malice est de mon avis une malédiction aux maux des hommes et je vous rejoins, elle est la plus grosse menace car inconnue. Qui sait ce qu'elle nous cache encore ? Puis-je d'ailleurs vous demander ce que vous connaissez d'elle ?




The people and the friends that we have lost.
And the the dreams that have flew. Never forget them.


Dernière édition par Ignis le Ven 12 Mai - 11:42, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur
Elshea ;

avatar
Pacifiste

Messages : 180



ft. Ignis

ft. Elshea

「 New encounter 」

Ignis semble curieux à ton égard, du moins, il s'agit là de l'impression qu'il te donne. Peut-être est-ce dû à son rang, son travail. Qui sait ce qu'il pourra rapporter à la dirigeante d'Asmosa par la suite. Tu réponds à la question de l'homme d'un geste de la main. De par cette action, tu lui fais comprendre que cela n'était pas trop grave. De toute manière, il n'est pas obligé de savoir. Puis, tu as su braver le danger, avec bien entendu, l'aide du mercenaire Caym. Tu préfères t'intéresser d'avantage au reste et opines de la tête, étant totalement d'accord avec ses paroles.

Il est vrai que les souhaits et la réalité sont deux choses bien différentes. Toutefois, tu gardes espoir pour un monde meilleur. Il n'est pas interdit de rêver, fort heureusement. Tant que l'on garde les pieds sur terre afin de ne pas tomber de haut.

Te mordant la lèvre inférieure, tu jettes un petit coup d'œil par réflexe, au ciel. Tu sais que ce n'est pas bien d'imiter les gens, mais tu n'as pas pu faire autrement sur le coup. Un sourire triste s'afficha sur ton visage l'espace d'une minute à l'évocation de la guerre. En effet, tu n'es pas une grande fan de cela, mais tu sais que tu prendras les armes s'il le faut afin de protéger tes proches, ton peuple. Comme pour beaucoup d'autres personnes, te dira-t-on. Oui, nous survivrons comme nous avons déjà l'habitude de le faire. Certains abandonneront et verront leurs fins arriver. Rien que d'y penser, tu fronces légèrement les sourcils avec dégoût. Cela ne te servira, pourtant à rien d'y penser.

Pourquoi faut-il qu'ils réagissent de la sorte en évoquant la malice ? Peut-être est-ce parce qu'il s'agit là de quelque chose encore inconnu aux êtres vivants. C'est donc avec un frisson parcourant ton corps, que tu réponds à Ignis.

"J'avoue ne pas savoir grand chose d'elle. Cela reste même un mystère. J'ai juste conscience du danger qu'elle puisse représenter."

Tu laisses le silence prendre place lorsque le serveur revient avec les commandes. Il n'a pas à entendre la conversation du duo - puis, cela le fera même paniquer un peu, chose que tu souhaites éviter -. Ce n'est qu'une fois celui-ci repartit, que tu enchaînes.

"S'il s'avère que votre idée soit juste, je ne peux que me faire encore plus de soucis. Avez-vous déjà vu... Vous savez..."

Tu bouges, mal à l'aise, dans ta chaise cherchant à te réconforter d'une manière ou d'une autre. Tu prends donc ta cuillère et vas chercher un morceau de ton gâteau que tu mets directement dans ta bouche, savourant avec bonheur la sucrerie.
Voir le profil de l'utilisateur
Ignis ;

avatar
Neutre

Messages : 355



NEW ENCOUNTER ;
LE HASARD EST PARFOIS PROFITABLE

La Malice, cette noirceur qui donnait la sensation de grandir peu à peu sans même qu'aucun dirigeant ne daigne prendre le problème au sérieux. Ignis avait un mauvais pressentiment qu'il essayait tant bien que mal de calmer en enquêtant dans tout Meinarest ou du moins dans les zones dans lesquelles il pouvait se rendre. Pensif il menait sa main au niveau de son menton, le pinçant du bout des doigts tout en se laissant aller à la réflexion. Il ne fallait pas se laisser manipuler par le beau temps et l'odeur des mets sucrés qui les encerclaient tous les deux ; peut-être que cette jeune femme avait des infos que lui même ne possédaient pas encore.

C'est un brin déçu que l'homme entendant son vis à vis lui avouer qu'elle n'avait aucune connaissance sur le sujet. Son corps se permettait alors un léger haussement d'épaules en guise de réponse tandis que le serveur venait leur apporter les commandes. Ignis s'empresse d'empoigner sa cuillère afin de goûter sa part de tarte — tout en conservant son allure distinguée, cela va de soit. « Vous avez raison, restez sur vos gardes qui sait ce que nous réserve l'avenir ; il prononçait ses mots sans une once d'inquiétude, gardant son calme bien qu'il prenait la peine d'appuyer certains mots. Toutes les personnes de Sollvaec ne sont donc pas fermées d'esprit.

Plutôt satisfait de pouvoir le constater, Ignis attrapait la hanse de son thé des doigts de sa main droite, soufflant sur le liquide brûlant. « Espérons que je me trompe dans ce cas, ma chère ; il esquissait un frêle sourire tout en déposant enfin ses lèvres sur la tasse, buvant une légère gorgée. Cette jeune femme semblait douter, elle dégageait cette impression de lumière, de pouvoir guider mais elle semblait refuser de voir la vérité en face. Elle doutait. « Qu'est-ce que j'aurais pu déjà voir ? ; déposant l'objet en porcelaine, la fixant. « Vous devez avoir le courage de placer les mots, aussi durs soient-ils. Comment les combattrez-vous sinon ?




The people and the friends that we have lost.
And the the dreams that have flew. Never forget them.
Voir le profil de l'utilisateur
Elshea ;

avatar
Pacifiste

Messages : 180



ft. Ignis

ft. Elshea

「 New encounter 」
Parler de la Malice rendait l'atmosphère pesante. Tout du moins, c'est le ressentie d'Elshea qui a du mal à garder contenance. Sans même la voir de ses propres yeux, il est facile de savoir que la menace est à son point culminant. Tout peut basculer d'un moment à l'autre. Cela est d'autant plus vrai au jour d'aujourd'hui.

Oui, il faut savoir rester sur ses gardes. La garde ne le sait que trop bien, mais une part d'elle ne souhaite toujours pas imaginer ce qui pourrait se passer. Hochant la tête, la demoiselle reprendre un morceau de son dessert qu'elle affectionne tant. Que peut-elle ajouter d'autre ? Ignis s'en sort très bien tout seul. Ses mots, bien que légèrement blessantes, sont criantes de vérité.

Se mordant la lèvre inférieure, Elshea réfléchit bien trop intensément pour le coup. Le conseiller vient de lui donner une belle leçon. Aussi difficile soit-elle à accepter, il faut savoir se rendre à l'évidence. Rien ne sert à rien de fuir, car la dure réalité nous rattrape toujours. La demoiselle le sait et elle ne prend donc pas trop mal cette remarque.

Lui offrant un petit rictus, elle passe sa main dans ses cheveux afin d'y remettre un peu d'ordre.

"Je comprends ce que vous tentez de me faire passer comme message. Même si la peur est là, il faut savoir avancer sans faire comme si tout aller bien."

Prenant la tasse que le serveur lui a apportée quelques minutes plus tôt, Elshea la porte à sa bouche, laissant se liquide encore fumant couler entre ses lèvres entrouvertes.

"Je repose donc ma question si cela ne vous dérange pas trop."

Elle essaye de faire en sorte à se montrer plus calme, mais les vibrations dans sa voix ne trompent pas - même s'il s'agissait d'un idiot -.

"Avez-vous déjà vu ou, affronté la Malice ?"

Il ne s'agissait là que d'un murmure afin de n’alerter personnes.
Voir le profil de l'utilisateur
Ignis ;

avatar
Neutre

Messages : 355



NEW ENCOUNTER ;
LE HASARD EST PARFOIS PROFITABLE

L'homme n'avait pas pour habitude de montrer son ressenti ou une peur quelconque. Peut-être était-ce un bien fait de l'âge ou bien son caractère souvent distant qui l'entretenait ? Ignis en personne n'avait pas la réponse à cette question malgré tout il lui paraissait important de conseiller les gens qu'il pouvait côtoyer. Le mage était de ceux qui aimaient offrir son soutien et cette jeune demoiselle lui en donnait l'occasion. Elle dégageait une aura de pureté comme si toute son âme était imbibée de lumière pour autant, cette sensation n'était pas toujours positive. Ces individus sont souvent les plus visés par la noirceur ou la malveillance.

L'allusion de la Malice ne faisait donc aucun effet, l'homme continuait son attitude sans sourciller un instant, ne détachant plus son regard bleuté de cette fameuse Elshea. Goûtant une part de la tarte qu'il avait commandé, il se permettait même un léger son de satisfaction en la déposant en bouche, satisfait du met qu'il savourait. « Je suis heureux que vous ne preniez pas mal ce commentaire. L'âge vous donne certain privilège, si ces longues années peuvent être utiles, autant en faire part ; Ignis avalait bien entendu avant de parler, quelle idée que de parler la bouche pleine. « Voyez-vous je pense ce recul indispensable.

Il tenait sa tasse par la suite, humant l'odeur du thé les yeux clos une poignée de secondes. « Cela ne me dérange point, vous faites bien de me reposer cette question qui vous brûle les lèvres ; il esquissait un léger rictus finissant par boire une gorgée, la reposant sur son socle dans un léger son de porcelaine en contact. « J'ai vu et affronté la Malice ; Ignis disait cela sans une once de ressenti, d'une manière très détachée sans sourciller ne serait-ce qu'un peu face à la demoiselle. Puis l'homme croisait les bras, pensif un instant tandis que son regard détailler son vis à vis. Fallait-il prendre la décision de lui parler avec franchise ?

Le conseiller prenait la décision que oui. « Vous voyez ma chère, je ne vous ai pas repris plus tôt par prévu mais bien par utilité. Vous devez savoir que la Malice a le don de se nourrir de nos peurs ; il la fixait avec un brin de dureté sans user de la remontrance. « Aussi douée que vous puissiez être, cette entité ne se dissipera jamais si vous aborder cette angoisse. Vous la nourrirez ; il soupirait un peu tout en usant d'un ton aimable à l'égard de la demoiselle malgré tout. « Je comprends vos peurs mais, je me dois aussi d'user de sincérité. Le mental est primordial. Je fais de la Malice une priorité absolue, mon instinct me l'oblige.




The people and the friends that we have lost.
And the the dreams that have flew. Never forget them.
Voir le profil de l'utilisateur
Elshea ;

avatar
Pacifiste

Messages : 180



ft. Ignis

ft. Elshea

「 New encounter 」
Bien que les gens puissent croire qu'Elshea n'était que lumière, cela n'était aucunement le cas. Il y a et aura toujours en elle, une part d'ombre. C'est en rencontrant Malord, Kerist où encore dame Lissandra, que la demoiselle s'est assagie. Et ce n'est certainement pas Ishkar, son frère, et Yaline, sa sœur, qui diront le contraire. Toutefois, Elshea n'est encore qu'une petite fille souhaitant le meilleur pour le monde environnant.

La réplique d'Ignis la fit sourire. Son père aurait certainement apprécié la présence du conseiller. Elle lui en parlera d'ailleurs lorsque la rouquine retournera à Sollvaec... Mais pas maintenant. Son rictus s'effaça bien vite lorsque l'homme confirma ce qu'elle imaginait. Elshea avait, ainsi, devant elle quelqu'un capable de lui en apprendre plus sur la menace - un être, se basant sur sa propre expérience -.

La garde écouta donc avec attention ce que le conseiller avait à lui dire. Ne bougeant pas d'un pouce durant ces aveux, le cerveau de la rouquine se mit alors à tourner à plein régime. Des questions voulaient sortir de sa bouche. Est-ce qu'Ignis a vu des êtres chers atteints de ce mal ? Lui-même a-t-il pu être touché lui aussi - et reste normal, par, on ne sait quel moyen -.

"Se nourrir de nos peurs" Répéta-t-elle pour elle-même.

Ses pensées et ses émotions se dirigèrent alors vers Sollvaec et vers une personne en particulier. La raison du pourquoi n'est pas à sa portée, mais Elshea ne peut pas s'empêcher de douter, de s'inquiéter. N'aurait-elle du pas rester dans sa patrie, à ses côtés si son intuition s'avère exacte.

Jouant inconsciemment avec la cuillère trônant dans sa tasse de thé, la garde se risque à exposer son inquiétude.

"Je comprends aussi cette mise en garde. Peut-être que je divague à cause de toutes ses informations... Mais je crains qu'une personne que j'affectionne particulièrement puisse courir un grand danger. Je faisais en sorte de lui remonter le moral, car je crois moi aussi en un monde paisible. Pourtant, dame Lissandra semble avoir un grand vide en elle. Elle ne laisse rien paraître à chaque fois, mais mon ressenti ne veut pas s'estomper."

Elshea soupire, visiblement tendue devant ce qui pourrait être un élément crucial pour l'avenir de Meinarest.

"Pensez-vous que quelque chose pourrait se produire ?"


HRP:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Ignis ;

avatar
Neutre

Messages : 355



NEW ENCOUNTER ;
LE HASARD EST PARFOIS PROFITABLE

Ignis n'avait pas pour habitude de tourner autour du pot et ce depuis toujours et à jamais. Même durant son ancienne vie que tous ignore, il aimait se montrer franc au point de souvent blesser les individus qu'il pouvait avoir la chance côtoyer. Pour autant son ancien statut tout comme celui que l'homme avait le luxe de posséder à Asmosa lui offraient un certain bouclier, une protection ne faisant que l'engager dans cette voie de la vérité. Au fond de lui, le conseiller n'en démordait pas, cette demoiselle lui donnait cette sensation étrange, celle qu'elle allait sans doute se montrer importante pour l'avenir. Il ne parvenait pas à ignorer cette idée.

C'est pour cela qu'il lui parlait de la Malice avec autant de naturel, loin de lui l'idée de vouloir prendre des pincettes, au contraire. Ce sujet bien précis l'avait toujours intrigué et rencontrer des âmes toutes aussi intéressées que lui ne faisait que le pousser dans ses idées. « Et pas seulement les peurs si je puis me permettre ma chère ; il reprenait une gorgée de son thé croisant les jambes sous la table. « Toute la noirceur des mortels semble la nourrir pour une raison un brin incompréhensible. La souffrance, la haine, et bien d'autres travers. C'est du moins ce que mes recherches me poussent à penser pour le moment.

La suite de la conversation piquait son intérêt une poignée de secondes, il ne tenta d'ailleurs pas de lui couper la parole, de la questionner, la laissant achever sa prise de parole afin d'expliciter son idée. Puis une interrogation, elle avait besoin d'un avis, d'être rassurée ou bien prévenue ? « Je ne peux vous dire si un pressentiment peut s'avérer véridique ou non, j'ai peur que vous me surestimiez même si je dois avouer que je trouve cela flatteur ; il esquissait un fin sourire, ce dernier achevant son parcours en se dissipant avec lenteur. « Pour autant je suis de ceux qui estime qu'il ne faut jamais ignorer ce genre d'idée et sentiment.

Il posait ses bras sur les accoudoirs métallique de la chaise, fermant les yeux un instant afin de profiter du soleil. « Je ne dis pas que vous pourriez être extralucide mais je pense que vous n'imaginez pas cela pour rien. Après tout, si mes résultats sont véridiques, les mortels sont peut-être plus liés à la Malice que nous ne l'imaginons, ne pensez-vous pas ? ; Ignis venait se pincer le menton du bout des doigts, lui offrant cet air pensif bien à lui. « La guerre a bien créé de véritables horreurs avec la présence de la Malice, qui sait ce que nous présage la suite, quelle sera la prochaine étape. Je ne peux que vous conseiller de la protéger, restez sur vos gardes.




The people and the friends that we have lost.
And the the dreams that have flew. Never forget them.
Voir le profil de l'utilisateur
Elshea ;

avatar
Pacifiste

Messages : 180



ft. Ignis

ft. Elshea

「 New encounter 」
La peur, la haine, la souffrance... Tant d'émotions qui noircissent le cœur d'un être humains et qui deviennent - selon les recherches du conseiller -, une source de nourriture pour la Malice. Des mots fort peu réconfortants pour Elshea qui plonge son regard dans sa tasse. Il ne s'agit peut-être pas de la réalité, mais exclure cette option est inconcevable.

Bien que la rouquine se doutât qu'Ignis ne lui fournisse pas une réponse claire à sa question, une légère déception pointe tout de même le nez. Le fin sourire de l'homme balaye assez rapidement cette sensation. Il est impossible de tout connaître, le myrmidon ne le sait que trop bien. 'N'imaginez pas cela pour rien ?' Au fond d'elle, la demoiselle ne peut que partager sa vision. Il lui est rare d'avoir un ressentit aussi fort et bien ancré, alors lorsque cela arrive, il y a généralement toujours quelque chose se tramant dans l'ombre.

Le regard déviant vers l'homme suite à son interrogation, Elshea ouvre de nouveau la bouche.

"Même si la Malice m'est encore totalement inconnue, vos témoignages ne peuvent que m'amener à aller dans la même optique. Si les mortels ont créé ses créatures, peut-être sont-ils capables de les faire disparaître. Comment y parvenir ? Voilà une très bonne question sur laquelle nous pouvons nous pencher."

La demoiselle laisse ensuite le silence retomber sur la table. Sans surprise, elle a évité de dire ce qu'elle pensait face aux dernières paroles de l'Asmosien. La protéger était-ce qu'Elshea souhaitait du plus profond de son cœur et son métier le reflétait bien. Toutefois, que pouvait-elle bien accomplir en restant éloignée de sa personne ? N'est-il pas déjà trop tard ?.

"Que dois-je faire. Retourner au plus vite auprès de dame Lissandra." Se dit-elle à voix basse.
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé ;





Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ϟ IGNIS PROBAT AURUM ϟ EVENT VII ϟ GROUPE II
» Nouvelle SUZUKI IGNIS: elle a l'air SYMPA !
» ϟ IGNIS PROBAT AURUM ϟ EVENT VII ϟ GROUPE V
» Ika, fils d'Ignis
» Krogan, Satyre d'Ignis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grayling Emblem :: Asmosa :: Belvar
Sauter vers: