AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

« Figlio della esperanza || LIBRE || EVENT »
Malord ;

avatar
Pacifiste

Messages : 67



Il regardait, assez impuissant, le spectacle désolant qui s’étendait devant ses yeux. En pacifiste accompli, Malord avait donc choisi d’aider du mieux qu’il le pouvait contre la menace qui pesait sur le monde – et présentement qui infiltrait chaque recoin de Sollvaec. Il fallait faire les choses vite et bien afin d’optimiser au maximum le temps passé sur le terrain et ne pas perdre une seule seconde. Des âmes comptaient sur lui et la souillure ne devait pas avancer plus qu’elle ne l’avait déjà fait ! Malord fit de son mieux pour aider les plus démuni, n’hésitant pas à aller jusqu’à dilapider le contenu de la bourse accroche à son poignet.

Pleine à craquer d’un argent dont il n’avait pas besoin en quittant sa demeure, elle s’allégeait à mesure des rencontres faites par le Héron. Mais malgré tout cela, Malord n’oubliait pas quel devait être con rôle au sein de Sollvaec. Protéger et contenir. Il fallait qu’il soit d’une aide précieuse pour ses camarades afin d’en finir au plus vite avec ce problème de taille.

Voir la décrépitude de l’endroit le mis très mal à l’aise. La basse-ville n’était déjà pas réellement connue pour sa reluisance en dehors des problèmes qui lui étaient inhérents, mais là c’était encore pire que ce qu’il avait pu imaginer…
Voir le profil de l'utilisateur
Syx ;

avatar
Pacifiste

Messages : 45




« Eux qui ont toujours été mis à l’écart. Désormais, ils sont enfin mis en avant. De la plus triste façon qu’il soit, malheureusement. »

Figlio della esperanza

Après tant d’années…

Après tant d’épreuves…

Maintenant que ma dévotion envers Vaec n’est plus à prouver. Que les « plus dévoués » serviteurs de notre seigneur s’évertuent à me garder à leurs côtés, au sein des quartier-moyens de notre glorieuse cité.

Et maintenant que nous avons enfin le droit de lancer l’assaut afin de reconquérir notre terres saintes. Je suis finalement de retour… Ici… Dans les bas-quartiers… Je ne m’y suis jamais réellement arrêté… Et pourtant… Rien que voir l’état des lieux… Ma tête me lance affreusement, tandis que les cris des pauvres âmes en peine qui m’entourent ne font qu’empirer les choses.

Je suis au service de notre seigneur et maître depuis ma plus tendre enfance. D’aussi que je me souviens, j’ai toujours été bercé dans sa lumière. Et pourtant… Ces lieux me rendent nostalgique… Pourquoi… Pourquoi cela ? Je n’ai jamais que traversé les bas-quartiers… Alors pourquoi ?

Distribuant hasardeusement mon argent à ces âmes égarées qui ne font que quémander, sous prétexte que cela leur permettra d’accéder aux quartier-moyens, ma tête me lance de plus en plus… Pourquoi… Partir… Je dois partir d’ici… Je dois quitter ces lieux… Mais je ne peux me le permettre… Il me reste tant à faire ici… Pour sauver ces âmes… Et pourtant… Je ne demande qu’à les abandonner… Pourquoi… Je n’en peux plus…

« Taisez-vous… Taisez-vous. MAIS POUR L’AMOUR DE VAEC ! TAISEZ-VOUS !!! »

Sans que je ne puisse contrôler quoique ce soit, des larmes commencent à perler le long de mon visage. J’attrape ma tête à deux mains. Toute cette misère… Cette pauvreté… Cette lente agonie… Cette souffrance insidieuse…

Vaec… Pourquoi… Pourquoi devons-nous subir cela ? Et pourquoi cela m’affecte autant ? Je n’ai pourtant aucun lien avec les bas-quartiers, avec tout cela… Je n’ai pas souvenir d’avoir déjà vécu pareil chose… Alors pourquoi ? Pourquoi cela me semble familier ? Pourquoi cela m’affecte ? Pourquoi… Mais qu’ils se taisent ! MAIS QU’ILS SE TAISENT !

Tandis que j’avance tant bien que mal, je commence à dégainer ma lame tout en hurlant presque par-dessus leurs complainte :

« MAIS TAISEZ-VOUS ! L’ARGENT NE VOUS SAUVERA PAS ! CROYEZ-VOUS VRAIMENT QUE VAEC SE PRÉOCCUPE DES PERSONNES CUPIDES DES AUTRES QUARTIERS ?! NON ! LE SEUL MOYEN POUR VOUS DE VOUS ÉCHAPPER DE CETTE MISÈRE C’EST DE VOUS ÉLEVER GRÂCE À L’AMOUR DE NOTRE SEIGNEUR ! »

Mais par pitié qu’ils arrêtent de se plaindre ! Qu’ils se taisent tous !

Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Déesse

Messages : 319



Le membre 'Syx' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé exploration' :
Voir le profil de l'utilisateur http://graylingemblem.forumactif.com
Malord ;

avatar
Pacifiste

Messages : 67



Malord était bien entendu parti en expédition avec d’autres membres du clergé de Vaec, tout comme le cortège dans lequel il se trouvait était composé d’une myriade d’origines, toutes plus hétéroclites les unes que les autres. Rien n’aurait su ravir davantage le héron ; lui qui aimait tant chaque être de cette terre avec un amour égal, digne des enseignements qu’il avait reçu, plus jeune, au sein de l’église de Sollvaec. Il ne regrettait en rien sa venue en ces lieux-ci et ferait tout pour que le maximum d’âmes puisse être sauvées, secourues et soignées. S’il le fallait, Malord était même prêt à les accueillir chez lui, autant que faire se peut, le temps que les choses se calment.

Quel ne fut pas sa surprise lorsqu’un enfant vint s’accrocher – sinon se jeter – sur sa blanche et longue tunique, apparemment terrifié par ce qu’il venait de voir. D’un geste tendre, et profitant de la confusion positive – pour le coup – que pourrait créer sa voix d’obédience féminine, le prêtre s’agenouilla alors juste devant le petit d’homme, lequel peinait à contenir ses larmes. Que se passe-t-il ? Puis-je t’aider ? furent les mots qui sortirent de la bouche du bleuté. Il ne s’imaginait pas un instant que ce qu’il allait recevoir comme réponse lui glacerait presque les sangs.

Il eut un léger mouvement de recul lorsque l’enfant lui dit avoir été effrayé par un envoyé de Sollvaec ‘fou’. Apparemment, ce dernier brandissait son épée comme une simple baguette et hurlait à qui voulait l’entendre que rien ne sauverait les gens avides. Malord fronça les sourcils et confia la garde du petit à l’un de ses camarades. Il était bien décidé à aller voir de quoi il retournait exactement.

Ce fut lorsqu’il atteignit l’endroit indiqué par l’enfant qu’il le vit. Ah, oui. Il le connaissait de vue mais Malord ignorait son nom, cependant. Sa réputation était, en revanche, très étayée et nul n’aurait su douter de sa foi envers Sollvaec. Dans ce cas, qu’est-ce qui pouvait bien l’avoir mis dans un tel état de détresse ?

Gentil avant tout autre chose, Malord perça la foule avec douceur et s’approcha de l’individu avec une lenteur presque élégante. Il sentait les regards du peuple posé sur lui, inquiet de ce qui pourrait lui arriver. Mais Malord n’avait pas peur ; au contraire. S’il l’avait pu, il aurait entonné un chant pour apaiser son comparse. Mais chaque minute était précieuse, aussi le héron se contenta, dans un geste qui n’avait en rien la volonté d’être intrusif, de poser une main sur l’épaule du guerrier en face de lui. Son don premier, ‘l’apaisement’, devrait fonctionner sans trop de problème, puisque le contact venait d’être fait. Il fallait apaiser toutes les âmes ici présentes, et si cela passait également par le secours à ses camarades, alors soit, Malord s’y plierait.
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Déesse

Messages : 319



Le membre 'Malord' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé exploration' :


Voir le profil de l'utilisateur http://graylingemblem.forumactif.com
Syx ;

avatar
Pacifiste

Messages : 45




« Eux qui ont toujours été mis à l’écart. Désormais, ils sont enfin mis en avant. De la plus triste façon qu’il soit, malheureusement. »

Figlio della esperanza

La corruption gangrenait la sainte terre de notre seigneur depuis bien longtemps, j’avais espéré que l’invasion de la Malice serait vue comme étant une punition par ceux qui ne priaient en réalité que l’argent… J’avais tant espéré, mais il n’en fut rien ! Cela a même amplifier notre problème.

La réalité que tous ne prient que l’argent. Seuls quelques rares dévoué vénèrent encore réellement Vaec, mais nous sommes bien trop peu nombreux fasse à ces hérétiques assoiffés d’argent, d’or et j’en passe. Brandissant ma lame en pointant hasardeusement les gens quémandant de l’argent, je continue de hurler que l’argent ne les sauvera pas, que les personnes cupides ne seront pas protégé par Vaec.

Ma… « Performance »… A attiré bien des gens, des gens faisant partie des expéditions destinée à reprendre Sollvaec… Tous semblent plus ou moins choqué par mes propos. Mais je n’ai que faire d’eux. Vaec sait sa cité pourrie par l’unique appel de l’argent, alors pourquoi ? Pourquoi ne m’a-t-il pas envoyer purger ces hérétiques ? Pourquoi a-t-il décidé de laisser notre cité dépérir à cause de l’avidité ? J’aimerais savoir. Je sais que ces voix sont impénétrable, mais… Destinait-il tout les véritables fidèles à une destinée bien plus grande que le fait de prêcher sa bonne parole ?

J’aimerais y croire… Mais pour le moment, je ne vois que la désolation et la perdition. Ma tête me lance de plus en plus, je suis sur le point de devenir fou. J’aimerais au moins savoir avant de perdre la tête. Quels étaient tes objectifs, seigneur ? Je t’en prie… Réponds-moi… Alors que, inconsciemment, j’étais sur le point d’être capable de commettre l’irréparable, une sensation chaleureuse m’envahit. Je sens la main de quelqu’un sur mon épaule.

Ma tête me lance moins, cela redevient supportable. Plantant mon arme dans le sol, je tomba à genoux, toujours une main sur le garde de mon épée. Qui avait put être aussi bon pour me secourir ? Qui avait eut le courage de me sauver alors que certains auraient préférés me supprimer ? La réponse vint pas de suite, à la place, je me contenta de dire :

« Vaec… J’aimerais savoir pourquoi ? Explique-moi… Je ne comprends pas... »

Je t’en prie seigneur… Parles-moi… Éclaires-moi… Guides-moi…

Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Déesse

Messages : 319



Le membre 'Syx' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé exploration' :
Voir le profil de l'utilisateur http://graylingemblem.forumactif.com
Malord ;

avatar
Pacifiste

Messages : 67



Le pauvre homme qui semblait perdu dans des limbes insondables. Malord faisait pourtant de son mieux pour comprendre où il avait échoué, jusque-là, à faire régner sur l’esprit de cet homme une paix durable. « Mon pauvre ami… » souffla-t-il, tout en maintenant son contact avec ce dernier. D’un geste très lent, il continua de se maintenir près de l’autre fidèle de Vaec, prêt à toute éventualité. Mais une autre idée lui vint alors. Peut-être que le manque d’efficacité de son premier don d’apaisement était dû au fait que le silence ici, ne régnait guère. Peut-être. Chaque être vivant réagissait d’une manière qui lui était propre en fonction des contextes qui l’entourait. Malord ne fut donc en rien surpris par la tournure que prenaient les choses ; au final, c’était assez logique.

Ainsi, se tournant ensuite vers la foule, il leur adressa un sourire tendre. « Vous pouvez vous en aller si vous le souhaitez, je prends les choses en main, ici. ». La foule se dispersa alors, laissant Malord et l’homme de Vaec presque seul à seul. Il y avait bien encore des curieux pour observer ce qu’il se passait de loin, mais ce n’était en rien dérangeant. De plus, Malord s’appliqua ensuite à mettre en œuvre son second don ; la bulle de silence. C’est ainsi qu’en se rapprochant de son camarade, il entoura le cou de ce dernier de ses bras frêles afin de lui permettre de s’isoler un peu dans un monde où seul le silence et l’absence de bruits parasites régnaient. Ainsi, il tenta une nouvelle approche, en berçant presque, de sa voix de aux tons féminins, le grand gaillard. Ses doigts se permirent de s’égarer dans les cheveux blancs de son comparse. « N’ayez crainte, à partir de maintenant, tout ira bien… »
Il voulait le croire, autant pour lui que pour sa propre personne.
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Déesse

Messages : 319



Le membre 'Malord' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé exploration' :


Voir le profil de l'utilisateur http://graylingemblem.forumactif.com
Syx ;

avatar
Pacifiste

Messages : 45




« Eux qui ont toujours été mis à l’écart. Désormais, ils sont enfin mis en avant. De la plus triste façon qu’il soit, malheureusement. »

Figlio della esperanza

J’entendis qu’on s’apitoyait sur mon sort. Un comparse sollvaecien ? Sans doute. Seul un réel fidèle de Vaec aurait pu être assez bon pour m’aider. En tout cas, je sens toujours son contact apaisant sur mon épaule. Il était sans doute ce qu’il m’était arrivé de mieux jusqu’à présent dans mon exploration des bas-quartiers.

J’entendis alors mon bienfaiteur demander à la foule de partir, étonnamment, elle se dispersa, assez vite d’ailleurs. Bien entendu, les curieux devaient observer la scène de loin, mais ils s’étaient éloignés, c’était le principal.

Après un court instant, des bras vinrent entourer mon cou, des bras fins, puis le silence ce fit. Juste une douce berceuse parvint à mes oreilles. Bien que cela fut contradictoire avec ce qu’il se passait autour de nous, l’ambiance qui avait été imposée était apaisante, je ne pouvais rêver mieux. Une main vint même se perdre dans ma chevelure.

Je n’avais jamais vécu quelque chose d’aussi apaisant auparavant… Ou bien peut être l’ai-je oublié ? Cela ne fait aucune importance, car dans la situation actuelle, j’étais bien, calme, serein. Des états d’esprits dans lesquels je ne m’étais pas retrouvé depuis bien longtemps. Mon bienfaiteur m’assura même que tout ira bien. Si seulement il pouvait avoir raison… Mais pour le moment rien n’allait bien…

Posant ma main libre sur le bras qui entourait encore mon cou et affichant presque un sourire, je m’adressa à mon sauveur.

« Merci… Je ne sais pas ce qui m’a prit… Merci de m’avoir ramené sur le droit chemin... »

J’avais failli me perdre dans cette folie, mais il était parvenu à me rattraper juste à temps.

« Je sais que c’est égoïste de ma part, mais… Pouvons-nous rester ainsi encore un petit instant ? »

Je pense que c’est tout juste ce qu’il me fallait pour rendre ma foi inébranlable de nouveau et ainsi sauver toute ces âmes en peines.

Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Déesse

Messages : 319



Le membre 'Syx' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé exploration' :
Voir le profil de l'utilisateur http://graylingemblem.forumactif.com
Malord ;

avatar
Pacifiste

Messages : 67



Des remerciements, Malord s’était bien entendu attendu à en recevoir. Pour autant, il n’était guère à l’aise avec ce genre de retour, quand bien même ses actes, auréolés de sainteté pure, pouvaient le mériter. Lui agissait selon son instinct premier et faisait ce qu’il fallait pour apaiser son entourage et ne pas le laisser sombrer aux affres de la folie et de la colère. Malord ne savait que trop bien ce qu’une démonstration de ce maudit sentiment pouvait provoquer – pour en avoir été déjà victime à une ou deux reprises – et il ne souhaitait guère ce sort à qui que ce soit, amis comme ennemis. Nul ne méritait de se sentir rongé de la sorte, après tout.

Alors, lorsque le guerrier demanda à rester ainsi encore un  peu, le héron ne se sentit capable de refuser. Ce n’aurait même pas été dans l’expression de sa nature profonde que d’agir de la sorte. Là où son apparence féminine et trompeuse l’aidait grandement dans l’exercice de ses saintes fonctions, il faisait de son mieux pour assouvir le potentiel de chaque opportunité croisant son chemin. « Bien sûr… Vous n’avez nul besoin de demander pour qu’une telle chose se perpétue. Je resterai ainsi avec vous jusqu’à ce que vous vous sentiez mieux et en pleine possession de vos moyens, à nouveau. »

Il était permis de chuter, mais pas de se laisser ensevelir par les obscurités grouillantes en fond du gouffre. Et, de sa voix de femme, le héron tâchait de faire résonner en le prêtre-guerrier un adage qui se voulait rassurant.
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Déesse

Messages : 319



Le membre 'Malord' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé exploration' :


Voir le profil de l'utilisateur http://graylingemblem.forumactif.com
Syx ;

avatar
Pacifiste

Messages : 45




« Eux qui ont toujours été mis à l’écart. Désormais, ils sont enfin mis en avant. De la plus triste façon qu’il soit, malheureusement. »

Figlio della esperanza

C’était tout de même étrange que la voix de mon sauveur soit aussi féminine… Serait-ce peut-être une sauveuse ? Il est vrai que je sais pas si j’ai à faire à un homme ou une femme… Mais, dans le fond, je me moque bien de ça. Mon sauveur aurait put être une entité spirituelle supérieure que cela reviendrait au même : Je lui devais à présent beaucoup.

Respirant lentement et profondément, je me recentrais un maximum sur moi-même. Je ne devais abuser du temps de mon sauveur, beaucoup d’autre ayant bien plus besoin de ses compétences que moi. Prenant une ultime et profonde inspiration, je rouvris les yeux, prêt à affronter la réalité de nouveau.

« Je vous remercie énormément… Mais nous devons sauver ces gens, au nom de Vaec… Ils ont bien plus besoin de vous que moi. »

Me dégageant doucement de son étreinte, je me leva et me tourna dans sa direction. C’était donc bel et bien un homme, mais c’était surtout un Héron. Il a des allures d’anges maintenant que je le regarde. Vaec avait veillé sur moi à travers l’un de ses réels fidèles. Je lui tendis alors la main.

« Je suis Syx. Inquisiteur et exorciste au service de notre seigneur. Puis-je savoir votre nom ? »

Nous allions sans doute passer un moment ensemble afin de sauver ces âmes en peine, mieux valait alors que nous sachions comment l’autre s’appelait.

Voir le profil de l'utilisateur

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Libre + Event] Un chaos nouveau ...
» Bataille. Rivière/ Tonnerre [ EVENT 2013 libre à tous ]
» Event | Libre | L'arrivé d'un ange...
» Fiches de RP / Liens [Aide & Libre Service]
» Obama en chute libre ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grayling Emblem :: Sollvaec :: Basse-ville
Sauter vers: