AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

« Garance || Comprenant son rôle à jouer, elle sourit pour elle-même... »

avatar
Maudit

Messages : 26



Garance

La destinée de ce monde reste à décider



Nom : de Saugeais
Prénom : Garance Eugénie
Titre : Paisible Obscurité
Âge : 30 ans
Orientation : Arospike/Acespike. Pour faire simple, je ne ressens de l’attirance qu’en certaines occasions fulgurantes. Le reste ? Un désert, bien évidemment.
Royaume : Sollvaec
Métier :  Je siège au Conseil des Dix.
Classe : Mage Noir Ténèbres.
Arme : Ma magie des ténèbres  est suffisante. Mon catalyseur n’est autre que la paire de boucles d’oreilles que je porte sans discontinuer. Une perle noire au centre de chacune, le nacre les entourant donne un contraste subtil à la parure, que je sais apprécier à sa juste valeur. Comment ? Il manque un collier à cette parure ? Vous devez sans doute faire erreur.

Physique & mental

Taille : Je culmine à une hauteur d’un mètre soixante quatre.
Poids : On ne demande pas son poids à une dame enfin !
Cheveux : D’un blond doré comme les blés.
Yeux : Bleu céruléen.

Son attitude : Puisque je représente Lyssandra, je me dois d'être toujours impeccable et irréprochable. Mon maquillage m'assiste tout les jorus dans cette démarche, ainsi que mon attitude. J’exècre ceux qui ne respecte pas la hiérarchie en place mais je sais également être magnanime avec ceux qui le mérite. Il me faut donner une belle image de notre conseil, après tout...

L’on peut dire de moi que je ne suis guère femme à me laisser marcher sur les pieds. Ayant été formée à la répartie et à la rhétorique par mon oncle et sa femme, je sais manier les mots de manière à tourner les choses comme je le souhaite. Si je n’atteins la perfection, au moins puis-je affirmer que mon autorité est depuis bien longtemps installée au sein de notre communauté. Mon visage et mon nom font office de sainteté, parfois. Ce n’est nullement déplaisant. Je préfère cela que le contraire, je dois dire.

Lorsque j’ai besoin de m’isoler ou de réfléchir posément, je m’enferme dans une bulle de ténèbres, afin de m’assurer que nul ici de viendra me chercher. L’obscurité est mon élément de prédilection. Je me sens à mon aise dès les éclats du soleil retombés et ne suis absolument point gêner de devoir traverser les rues à la nuit tombée.

Autre chose ? Hormis une certaine générosité et une dévotion sans faille envers ma patrie d’adoption, je peux dire que j’adore Lyssandra. Cette petite évoque chez moi un sentiment étrange. Je crois qu’il s’agit surtout de mon grand amour maternel. Je ferais tout pour qu’elle continue de se tenir sur son trône légitime… en sécurité. Pour elle, je serais prête à tuer, bien évidemment.
Journal d'une vie

Où as-tu poussé ton premier souffle ? Dans quelle situation familiale ? Ma mère, Selsha, a accouché de moi au cœur même de la cité mouvante d'Ambrosia. Grande dame avec le coeur sur la main, elle se l'était fait un jour dérober par un Algiz corbeau, à qui elle sut rendre le même charme sans attendre trop. Appréciée pour son tempérament doux et généreux au sein de la ville qu'elle avait toujours voulu protégée, je n'ai guère eu l'occasion de la connaître sous ce jour-ci. Moi, je n'ai pu conjuguer que la femme fatiguée, amoindrie et folle à lier atteinte de crises d'hallucinations toutes plus étranges les unes que les autres.

"Tu lui ressemble tellement!" C'était ça qu'elle me répétait à longueur de journée. A qui, me demanderez-vous peut-être. Mon père. Mensonge. Je ne l'ai jamais rencontré, jamais de la vie. Il a fuit avant même ma mise au monde, regrettant très probablement la perte de son bec et de ses ongles. Il refusait de payer le prix de l'interdit. Tant pis pour lui, je n'ai jamais ressenti de manque ou d'affection particulière pour cette ombre sortie de nulle part et repartie aussi vite qu'un éclat dans le noir. Je refusais de ressembler à une lueur évanescente, déjà à l'aube de mes treize ans. Au moins, j'avais du tempérament. C'était sans doute l'une des rares choses positives de cette putain de vie défraîchie.
Quelle éducation as-tu reçu ? Dans quel contexte as-tu grandi ?
"Tu rentres avec nous à Sollvaec."
"Mais... On a enterré maman hier..."
"Tu n'es plus une enfant! Lèves toi maintenant où je te fais passer un sale moment!"

Lyndorn, mon oncle. Il était le frère de ma mère et n'avait bien qu'une seule obsession : faire main-basse sur la fortune familiale. Sa femme aussi, d'ailleurs. Mes grands parents l'ayant déshérité - pour une sombre histoire de corruption, de ce que j'en savais -, le seul moyen qu'il avait a sa disposition pour mettre en forme son plan premier était de me loger et de m'éduquer. En devenant mon tuteur, il accédait légalement à toute la fortune que possédait maman. La pauvre avait été enterrée dans le désert, avec de maigres distinctions. Je me fichais pas mal de tout cet argent, il pouvait bien en faire ce qu'il voulait. De toute manière, on ne me demandait pas mon avis. Alors j'ai suivis le mouvement. J'ai dis au revoir aux rares choses qui me rattachait à Ambrosia et mes pas me guidèrent vers le sable brûlant du désert.

Ils ne m'ont jamais nommé Eugénie. Pas même une seule fois. Le prénom que m'avait donné ma mère fut remplacé par Garance. Selon eux, il serait bien plus acceptable, par chez eux. A peine avais-je quitté ma ville natale que, déjà, je ne me reconnaissais plus.



Quelle est ta situation actuelle, ton ou tes objectifs ? J'ai souffert pour arriver là où j'en suis aujourd'hui. Je n'étais jamais assez belle, jamais assez douée ou distinguée pour pouvoir honorer les desseins que mes tuteurs avaient pour moi. Le port d'un corset me fut imposé, pour affiner ma silhouette et charmer le plus de cibles possibles. Parfois, lorsque j'échouais, ma tante prenait soin de le fixer avec les lacets dans mon dos pour mieux le resserrer et faire ne sorte que je le garde toute une nuit durant. Pour 'm'apprendre' les choses, disait-elle. Je la détestais. Je la déteste encore.

Aujourd'hui, je possède un siège au Conseil des Dix de l'Ordre de Sollvaec. Il est de mon devoir de protéger Lyssandra et de faire en sorte que cette petite se porte bien. Elle compte sur moi. J'aime à croire que j'en suis ici simplement grâce à mes capacités personnelles et rien de plus. Je suis talentueuse, il n'en a jamais été autrement. Ces marchands véreux, si pourris fussent-ils, eurent au moins le mérite de me faire comprendre cela avant de passer l'arme à gauche.
Quelle opinion portes-tu sur les Algiz & Humains ? Ma foi, bien que cela soit un secret, je reste une 'Marquée'. Pour moi, une vermine est une vermine et un brave un brave. Peu importe son sang ou son rang. Je valorise bien davantage les actions que l'appartenance à telle ou telle nation. Et puis, au commencement, n'y avait-il point qu'un seul et même continent sans aucune séparation d'aucune sorte?
Portes-tu une allégeance à une nation, laquelle et pourquoi ? De part mes obligations et mes devoirs, j'ai fais don de ma personne à Sollvaec. Comment osez-vous me questionner à ce sujet, d'ailleurs?
Quelles aptitudes possèdes-tu ? Je discerne à merveille le mensonge, pour en avoir fait un allié de poids pendant des années. L'ombre de ma magie est également une alliée de poids, non négligeable. Enfin, je dirais que mon côté maternel me permet d'approcher sans trop de problème les récalcitrants à toute forme de communication. J'écoute et je soutiens; je conserve les secrets mieux qu'une pierre tombale. Je suis une personne de confiance et je pense que mon aura le transmet assez bien.
Transmets nous ton plus grand rêve ? Faire en sorte que Lyssandra aille bien en toutes circonstances, n’est-ce pas logique ?

Et vous ?

RITCHY & MALORD AU RAPPORT.
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Maudit

Messages : 26



Me voici terminée. ♥
Voir le profil de l'utilisateur
Invité ;




Rebienvenue !
Je ne sais pas pourquoi j'ai envie d'appeler ton perso, Madame Jeanne-Paule Gauthier XD, dommage que ça ne sera pas possible in rp xD.
Ignis ;

avatar
Neutre

Messages : 349



Bienvenue en Meinarest !
Bien que le titre l'indique, nous te souhaitons la bienvenue sur les terres de Meinarest ! Le danger sévit partout mais nous savons que tu t'en sortiras ! En voilà un personnage qui sort de l'ordinaire ! J'aime son physique et sa manière d'être et le tout est cohérent en revanche je me permets deux précisions. 1. Un truc tout bête pour commencer mais le prénom de Lissandra c'est avec un i pas un y. 8D 2. Tu dis qu'elle est assez exigeante de par son rang mais attention, officiellement aux yeux de la population elle n'est qu'une prêtresse de très haut rang sans pour autant être du Conseil puisque leurs véritables identités sont dissimulées. Bien sur les très hauts gradés de Sollvaec le sauront eux, elle aura peut-être ce comportement avec eux ! Je te pm dans la journée les infos sur le scénario ! Te voilà validée ! Tu peux dès à présent arpenter les différentes nations. Il te faut bien penser à recenser ton avatar, créer ta fiche de liens mais aussi façonner ton inventaire ! Pour bien débuter ton aventure, tu peux demander des liens ou bien lancer une recherche d'un Rp. A ta guise.



The people and the friends that we have lost.
And the the dreams that have flew. Never forget them.
Voir le profil de l'utilisateur

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gloglo : celle là, elle est pour toi !!!
» Je suis tombé pour elle... ♦ [ Candice & Tyler ]
» Et la roue tourne, et elle tourne, et elle tourne, et elle s’emballe ◊ Anaeli
» Seul est digne de la vie celui qui chaque jour part pour elle au combat [Pv: Fiora, Atios]
» « Il aimait la mort, elle aimait la vie. Il a vécu pour elle, elle est morte pour lui » ft. Febreeze || END

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grayling Emblem :: Débuts :: Fiches de présentation :: Fiches validées
Sauter vers: