AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

« D'ombre et de lumière [Ritchy] »

avatar
Pacifiste

Messages : 24


















D'ombre et de lumière
Ft Ritchy





Peu de temps après son départ, l’équipage avait eu tôt fait de vider les quelques ressources qu’elle avait emporté avec elle dans le navire. Ils étaient encore peu nombreux, certes, mais cinq algiz traversant la mer, ça avait beaucoup besoin de manger, sacrebleu ! Lorsque Loreleï s’était rendue compte qu’il n’y avait plus vraiment de quoi se nourrir, la pirate avait décidé de faire cap vers la ville la plus proche. Quelques coups d’œil sur la carte de Meinarest, et elle localisait leur position près de Manest. C’était décidé, ils allaient passer un ou deux jours en ville, le temps de refaire le plein – un véritable plein, cette fois (nom d’une pipe !), pour ne pas crever la dalle une nouvelle fois au bout de seulement quelques jours – et se reposer un peu. La lapine retenait déjà en tête les premières erreurs de ses amis et d’elle-même, prête à faire des efforts pour l’accomplissement de son rêve. Même si elle avait obtenu son premier bateau, elle était encore loin d’être une pirate dont le nom était à craindre, et on savait à peine la décision qu’elle avait prise de prendre la voie de l’eau par sa famille et quelques de ses proches. Mais elle comptait bien changer la donne le plus tôt possible, elle venait à peine de toucher son objectif du doigt, elle devait maintenant se saisir de lui et continuer d’aller toujours plus loin, toujours plus haut. Et elle savait que très tôt les gens entendront parler d’elle.

Une fois arrivée en ville, la grande blonde avait tout de suite pris les choses en main, établissant avec ses camarades la liste des courses à faire, un point de rendez-vous à la fin de la journée, lorsqu’ils auront acheté tout ce dont chacun avait besoin, selon les répartitions, et qu’ils auront pu se reposer dans la tranquillité de la cité. Une fois cela achevé, le pas toujours aussi sûr et déterminé que d’habitude, elle s’était dirigée vers les boutiques qui correspondaient à sa liste, et s’était assez aisément et rapidement occupé des achats. La journée était maintenant à moitié entamée, et la jeune fille était d’humeur à passer du bon temps, à visiter un peu Manest, avant de retourner auprès de son bon équipage. La flibustière avait commencé à se balader un peu partout, et elle se retrouvait maintenant en plein milieu de la Place Noire. Elle ne put se retenir d’émettre un sifflement d’admiration en voyant les rues et les bâtiments d’ébènes, étonnée et ravie que la réputation de cette place ne puisse pas être démentie. Curieuse, les yeux brillants comme ceux d’un enfant, Loreleï s’approcha d’une fontaine, tendant la main vers cette dernière, laissant l’eau toucher sa peau. Elle sourit : même si elle passait maintenant son temps au fil de l’eau, elle était toujours aussi heureuse d’en voir et de pouvoir en toucher, comme ce fut le cas dans son enfance.





© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Voir le profil de l'utilisateur
Ritchy ;

avatar
Neutre

Messages : 98



Rah… Il n’avait pas prévu une chose pareille ! Quelle casse-pieds, n’empêche ! Ritchy ne voulait que son bien, après tout. Il connaissait les risques de se promener seul, après tout. Mais voilà, l’une de ses protégées, une petite marqué à la chevelure aussi blonde que celle du tigre, avait décidé qu’elle voulait aller se promener toute seule au cœur de la ville de Manest. Le tout, sous couvert du fait qu’elle n’était plus une petite fille et qu’elle pouvait tout à fait se débrouiller comme une grande. En soit, Ritchy appréciait cette prise de confiance de la part de l’un de ses protégés, là n’était pas la question… Mais à un moment pareil, c’était mal venu.

Après quelques tentatives d’argumentations, la demoiselle était partie en criant à qui voulait l’entendre qu’elle n’avait pas besoin ni du groupe, ni de Ritchy pour avoir une vie correcte et s’était ensuite enfuit comme un éclair vers la cité citée plus avant. Embêté, l’algiz Tigre avait alors décidé de laisser les autres enfants, plus calme, sous l’autorité du plus vieux de la bande – après lui, bien évidemment. Le ‘grand frère’ allait devoir veiller scrupuleusement sur ses petits camarades le temps que le félin parvienne à remettre la main sur l’évadée. Il ne voulait pas risquer qu’elle tombe dans des ennuis sans précédent.

Ainsi, parcourant d’un pas vif et alerte les entrailles de la ville de Manest, Ritchy commença à désespérer quelque peu en arrivant près de la place noire. Mais o pouvait-elle bien être, bon sang ?! L’inquiétude le rongeant de plus en plus, le tigre accélérant le rythme, jusqu’à débouler comme un forcené prêt d’une fontaine. Là, il distingua rapidement une silhouette à la longue chevelure blonde ; exactement comme celle de sa protégée ! Ah, la voilà enfin, cette petite inconsciente ! Ritchy avait juste envie de lui faire un gros câlin tant il s’était pas du souci !

« Ah, c’est là que tu te cachais ! »

Il bondit ensuite sur la silhouette, les faisant atterrir ensemble dans l’eau de la fontaine – il avait sans doute mal dosé sa force. Se relevant un peu à l’aise de ses bras, il secoua ses cheveux et…

« Enfin, je peux savoir ce qui t’a pris ? On s’est tous fais du souc-… »

Et il réalisa qu’il avait fait erreur sur la personne. Cette demoiselle-là était beaucoup trop grande pour être sa protégée !

« Oh zut ! Par Grayling, je suis désolé ! Je vous ai confondu avec quelqu’un ! »

Tendant une main qui se voulait secourable, Ritchy ne savait dès lors plus où se mettre.


Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Pacifiste

Messages : 24


















D'ombre et de lumière





Continuant de jouer à effleurer l’eau de la fontaine, elle n’avait pas remarqué la silhouette de l’algiz affolé qui s’approchait d’elle. Elle put à peine lever la tête en entendant l’individu lui dire quelque chose qu’elle ne comprit pas, qu’elle n’eut pas le loisir de pouvoir voir son visage lorsqu’il lui bondit dessus. Loreleï ne retint pas un cri de surprise en sentant son corps basculer vers la fontaine. Elle qui voulait s’amuser avec l’eau, la voilà servie, elle était toute trempée. Mais la sensation lui était toujours agréable, même si elle avait été prise au dépourvu et qu’elle ne comprenait pas grand-chose de la situation. Malgré tout, elle se demandait – sacrebleu ! – que pouvait bien lui vouloir l’homme ? Justement, il se redressait, continuant de lui parler, avant de s’apercevoir de son erreur. Elle avait eu le temps de voir le visage familier changer d’expression en un rien de temps, et cela la fit pouffer de rire.

Si l’algiz ne l’avait pas reconnu, en revanche, elle savait bien qui il était. Sous l’effet de la surprise, elle n’avait pas pu se rendre compte de l’identité de la personne qui lui parlait, mais une fois qu’elle avait vu son visage, tout devenait clair dans son esprit. Elle accepta la main tendue en la prenant pour se redresser, tout en lâchant d’une voix amusée :

-Bah alors, Ritchy, on ne reconnait plus ses amis ?

Ce fut ensuite à son tour de le surprendre en le serrant dans ses bras, rituel chez elle quand elle croisait quelqu’un qu’elle appréciait, avant de le relâcher avec un large sourire.

-Ça doit bien faire longtemps ! Je suis tellement contente de te revoir !

Cela faisait vraiment du bien de revoir une vieille tête de temps en temps. Ritchy était un ami de longue date, enfin selon ses souvenirs, elle ne se rappelait plus exactement de leur rencontre, mais elle savait juste qu’elle l’avait rapidement trouvé plutôt sympathique et amusant. Puis ils avaient chacun tracer son chemin, voilà tout. Puis ça la rassurait de le revoir comme elle le voyait dans ses souvenirs, empoté et bon vivant. En tout cas, elle avait encore une bonne partie de la journée devant elle, et si lui aussi avait un peu de temps devant lui, ça ne la gênerait aucunement de passer du bon temps avec un vieux pote !

Ce ne fut qu’à ce moment là qu’elle sentit l’eau ruisselante de ses cheveux tombait au sol, arrosant les dalles de la place noire autour d’elle. Elle se décida à prendre entre ses mains sa longue chevelure d’or, l’essorant comme un de ses matelots essorer la serpillère quand il s’agissait de nettoyer le navire. Loreleï songea un instant qu’elle pourrait peut-être penser une fois ou deux à faire le ménage avec ses cheveux, et ria légèrement. Reportant son attention vers Ritchy, elle lui demanda sans cesser de sécher ses cheveux :

-Mais au fait, tu parlais de soucis. T’as des problèmes ?





© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Voir le profil de l'utilisateur
Ritchy ;

avatar
Neutre

Messages : 98



Alors que la demoiselle se relevait, Ritchy réalisa qu’il n’avait pas commis une mais bel et bien deux erreurs coup sur coup ! Il se sentait à la fois idiot et … très heureux – oui, drôle de mélange que seul le tigre était capable de réaliser ! Car alors que la chevelure d’or de celle qu’il pensait être une inconnue se dégagea de son visage et que sa voix transparue à travers ses lèvres, l’Algiz ne put retenir un rire sincère et comblé. Une vague de joie le submergea alors qu’il vint enlacer la jeune femme qu’il avait détrempée à cause d’une bête erreur de sa part.

« Loreleï ! »

Lui aussi était également très heureux de la revoir après toutes ces années. Il lui semblait que c’était hier encore qu’ils jouaient tous les deux, lorsque Ritchy s’éloignait un peu du lieu de vie – et de travail- de sa mère, à l’époque où la Tigresse était encore en vie. C’était toute une époque d’insouciance que Loreleï ranimait tout à coup, sans s’en rendre compte, très probablement. Ce n’était pas grave en soit, mais Ritchy aimait à chérir ce genre de souvenirs. Les rares de son enfance encore intacts. Prenant une grand inspiration, il sauta hors de la fontaine – il était temps, tout de suite -, et tout en essorant ses vêtements amples, désira continuer la conversation.

« C’est bon de te revoir ! A vrai dire… J’ai perdu la trace d’une jeune fille sous ma responsabilité et je la cherche. Je ne sais pas du tout où elle a pu aller se cacher, en général lorsqu’elle est en colère et bien décidé à prouver qu’elle peut se débrouiller seule, il est difficile de suivre sa trace… »

Et pourtant, Ritchy était loin d’être ce que l’on aurait pu qualifier de ‘mauvais pisteur’, bien au contraire.

« Désolé encore de t’avoir poussé dans l’eau, ce n’était pas du tout ce que j’imaginais faire au départ… »

Joignant à ses paroles un sourire gêné, le Tigre se sentait tout de même assez mal vis-à-vis de son amie. Magnifique, après des années à s’être perdus de vue, la première chose qu’il faisait était de la balancer à la flotte… Il y avait mieux tout de même pour alpaguer une vieille connaissance…
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Pacifiste

Messages : 24


















D'ombre et de lumière





Ritchy avait l’air d’être tout aussi heureux qu’elle de la revoir. Elle aurait bien voulu fêter ces retrouvailles autour d’une bonne boisson au cours d’une bonne soirée, mais l’heure n’était pas aux festivités. Tout en continuant d’essorer ses cheveux, elle écouta son camarade expliquer la situation, parlant d’une fille qui était sous sa responsabilité et qui avait l’air de vouloir se montrer forte et débrouillarde face aux autres. Elle imagina quelques secondes la petite tête blonde furibonde et le visage désemparé du Tigre lorsque la dispute avait éclaté, puis ria franchement.

-Elle a un sacré caractère, la mioche !

Et elle aimait ça. La petite était sacrément têtue, pour tenir tête à un type aussi gentil que Ritchy. Quoi que, le garçon ne devait pas avoir un grand talent concernant l’autorité, il devait souvent être bien trop gentil pour refuser les propositions de quelques enfants. Elle l’aurait même bien engagé dans son équipage si elle avait autant de cran sur terre qu’en mer, elle devrait faire une sacrée navigatrice et pirate avec un peu de temps et d’entraînement. M’enfin, elle devait être encore un peu jeune pour se lancer à l’aventure, mais Loreleï garda l’idée dans un coin de sa tête, au cas où elle pourrait recroiser Ritchy un de ces quatre. Puis son ami se confondit de nouveau en excuses, mais la lapine le coupa en levant une main, tout en secouant la tête :

-Mais non, c’était amusant ! Et puis maintenant que j’ai un navire, j’suis habituée !

Elle ponctua sa réplique d’un petit clin d’œil, lui informant par la même qu’elle venait de réaliser son plus grand rêve. Oh, elle ne se souvenait pas de toute son enfance en détail, mais elle se rappelait bien, tout comme lui devait s’en souvenir, combien de fois elle avait rabâché tout le monde à parler de navigation, de bateau et de piraterie à qui voulait bien l’entendre et l’écouter ; et Ritchy avait fait parti de ces gens là, en bon ami qu’il était, à écouter son imagination s’étaler des heures durant, sur l’eau, les poissons, ce qu’il devait bien y avoir de l’autre côté de la côte, sans qu’il n’y ait de fin à ses idées et ses hypothèses, ni même de preuve.

-A quoi est-ce qu’elle ressemble ? Laisse moi te donner un coup de main, ce sera plus facile à deux !





© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Voir le profil de l'utilisateur
Ritchy ;

avatar
Neutre

Messages : 98



Le Tigre fut agréablement surpris de la proposition de Loreleï. Il ne s’attendait pas à trouver une main secourable aussi vite – même s’ils étaient amis depuis très longtemps, tous les deux. D’ailleurs, maintenant qu’il prenait le temps d’y réfléchir deux minutes, Ritchy se rendit compte que Loreleï était très certainement – et de loin- sa meilleure amie. Liés depuis l’enfance, ce duo improbable continuait d’étonner sur son passage. Mais l’essentiel n’était pas là – pour l’heure. Et dans sa hâte, Ritchy fit de son mieux pour décrire de façon la plus précise possible la demoiselle ayant échappé à sa vigilance.

« Ça pour avoir du caractère, je ne te le fais pas dire ! Alors euh… Elle est à peu près haute euh… comme ça ! »

Il désigna sa hauteur d’épaule, même si c’était là une mesure assez approximative. Il ne se découragea pas malgré tout et poursuivit sa démarche.

« Elle a des cheveux très blonds et longs un peu comme toi, en moins épais cela dit. Et je crois que c’est tout… En général elle se débrouille pour piquer des vêtements sans que je ne m’en aperçoive donc pour sa tenue vestimentaire je doute de pouvoir être une grande aide. »

Sur ces mots, il termina d’essorer ses vêtements amples – notamment son sarouel tout trempé – et entreprit de ne pas vider la fontaine plus qu’il ne l’avait déjà fait. Puis, une pensée lui vint alors, qu’il n’avait pas relevé jusque là – il eut ‘ailleurs un peu honte de son manque de présence d’esprit.

« Oh mais au fait, félicitation pour ton bateau, c’est super ! Tu lui as donné un nom ? Ça fait longtemps que tu l’a ? Je suis vraiment content pour toi ! Mais ça ne risque pas de t’attirer des ennuis de m’aider à chercher la petite plutôt que d’être prêt de ton équipage ? »

Mine de rien, Ritchy avait déjà généré suffisamment de catastrophe en une seule journée à son sens ! Il ne tenait pas à être responsable davantage, surtout vis-à-vis de sa meilleure amie. Il n’aurait plus manqué que ça !
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Pacifiste

Messages : 24


















D'ombre et de lumière





Si la jeune femme paraissait être légère et immature, elle pouvait se montrer sérieuse quand elle le voulait. Tout reposait sur un trait de caractère qu’elle avait su entretenir alors que sa famille et ses proches ne cessaient de lui répéter d’arrêter d’en faire trop. C’était la motivation, voir même la détermination. C’était quelque chose dont elle ne pouvait se séparer, et chaque fois qu’elle voulait réaliser quelque chose, que cela soit une simple tâche ou le plus grand de ses rêves, elle s’attelait au travail avec passion, avec pour seul objectif de mener à bien ce qu’elle avait décidé d’entreprendre. Et c’était aussi le cas pour cette fille disparue, elle mettrait tout en œuvre pour la retrouver et la ramener près de son gardien trop gentil. Elle écoutait la description approximative de Ritchy, qui tentait tant bien que mal de montrer à quoi pouvait bien ressembler sa protégée.

-T’inquiète pas, elle a pas du aller bien loin !

Ce n’était pas Valtac, mais Manest était une grande ville. Certes, la petite pouvait bien se glisser partout à travers les rues et les quartiers de la ville, mais si elle ne réfléchissait pas, elle s’y perdrait aisément. A part si elle était tête brûlée au point de prendre le risque de se perdre – ce qu’aurait fait assurément Loreleï à sa place car elle avait du mal à contrôler ses émotions – si elle était du genre réfléchie, elle chercherait certainement des repères à ne pas oublier au cas où. Ce qui ferait qu’elle tournerait à peu près dans la même zone de la ville. En théorie, ça paraissait super simple, comme si ils la retrouveraient en un claquement de doigt. En pratique, c’était chercher une aiguille dans une botte de foin. Elle espérait que la mioche savait réfléchir.

-Merci ! Non, ça ne fait pas longtemps, j’viens à peine de commencer le voyage. Et, pour le nom du bateau… On y réfléchit encore, avec le reste de l’équipage. J’ai envie de lui donner un nom qui arrache, genre Le Pourfendeur ou le Dragon des Mers, mais y’en a un qui veut lui donner un nom de femme, et puis t’as le reste des rigolos qui sont toujours indécis.

Sacrebleu, ce que c’était compliqué de trouver un nom au navire ! Elle était certes capitaine et maître du lieu, mais elle avait préféré jouer la démocratie dans la désignation du nom, histoire que tout le monde se sente à l’aise…

-Aujourd’hui, c’est quartier libre ! On refait nos provisions avant de repartir, et j’en ai profité pour laisser les matelots passer la journée comme ils le souhaitent. Alors on a le reste de la journée pour retrouver ta p’tite.

Quand ils eurent finis de s’essorer, ils commencèrent à s’écarter de la fontaine pour débuter les recherches.

-Mais au fait, ça fait longtemps que tu t’occupes de cette petite ? C’est la seule, ou t’en as encore beaucoup ? Ca doit pas être de tout repos si tu leur cours après tout le temps comme pour celle-ci !

Quand même, il était sacrément courageux, et patient surtout.





© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Voir le profil de l'utilisateur
Ritchy ;

avatar
Neutre

Messages : 98



Le tigre écouta avec la plus grande attention ce que lui disait sa meilleure amie. Ce devait être passionnant que de parcourir les mers, de la sorte ! Et puis, avoir un équipage, ne jamais être seul et toujours faire front commun devant les dangers, quelle aventure ! Terminant d’essorer ses vêtements, l’Algiz glissa alors une petite remarque dans les dires de sa comparses.

« Te connaissant, j’aurai plutôt vu quelque chose comme, je ne sais pas … « L’intrépide » ? J’imagine que tes matelots sont du même bois que toi, alors l’ambiance doit être très certainement au rendez-vous ! »

Il se permit de rire un peu, cela lui faisait du bien.

« Et tous les cas, quoi que tu choisisses finalement pour ton bateau je suis certain que cela lui ira à merveille ! »

Il le pensait vraiment. Loreleï était du genre à ne pas se laisser marcher dessus si facilement et sa détermination irradiait jusqu’à la pointe de chacun de ses cheveux. C’était une chose que Ritchy adorait chez elle et lui reconnaissait volontiers. Il en connaissait que peu de personne aussi acharnée que la lapine – et cela demeurait être bien dommage, par ailleurs.
Lorsque le sujet de la petite revint sur le tapis, Ritchy se sentit un peu déglutir.

« Merci encore de m’aider à la retrouver, je suis très inquiet, elle est du genre à tout faire tête baissée ; je ne sais pas vraiment comment lui apprendre à se poser avant de foncer bêtement… Je ne dois pas avoir de grandes qualités pédagogues, sans doute. »

Se passant une main dans sa chevelure humide, Ritchy poursuivit alors son explication.

« Ca va bientôt faire deux ans, maintenant… Elle était toute seule parce que son père l’avait abandonnée, n’assumant plus son ‘statut’ un peu particulier, si tu vois de quoi je veux parler… Ça n’a pas été facile de la convaincre de me suivre, elle était très méfiante, mais finalement les cinq autres enfants ont fini par la convaincre de nous rejoindre. J’essaie de prendre soin le plus possible des démunis, de ceux qui n’ont nulle part où aller et que l’on martyrise jusque parce qu’ils sont un peu différents. Tu le sais très bien, Loreleï, la vie n’est déjà pas tendre quand on est Algiz ‘pur’ et que l’on vit dans les bas quartiers…. Mais alors lorsque l’on possèdent deux sangs en même temps, je te laisse imaginer la calvaire. »

S’étirant, il commençait déjà à réfléchir un peu à comment il allait s’y prendre pour se sortir de ce mauvais pas.

« J’aimerai, idéalement, leur trouver un endroit où ils pourraient tous être libres d’être ce qu’ils sont, sans être jugés ou quoi que ce soit, mais c’est vraiment très difficile. »

Les personnes ouvertes d’esprits ne courraient pas les rues, il est vrai… Malheureusement, d’ailleurs.
Voir le profil de l'utilisateur

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ayden ►Il y a une part d'ombre et de lumière en chacun de nous, ce qui compte, c'est celle qu'on choisit de montrer.
» D'Ombre et de Lumière [ Sonoshee/ Kawa no Kuni ]
» [QUETE] L'Ombre et la Lumière.
» L'ombre et la lumière.
» Entre l'Ombre et la Lumière

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grayling Emblem :: Ilmyde :: Manest :: Place Noire
Sauter vers: