AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

« Underwater || Ritchy »

avatar
Nouvel aventurier

Messages : 37






Underwater

Un petit sac en toile logé sur le haut de l’épaule, Eilween revenait des petits commerces de Belvar. Le week-end qu’elle s’était accordé chez elle lui rappelait tant de bon souvenir et pour la peine, elle revisitait. Il était loin le temps où elle faisait partie de l’académie, à se demander pourquoi elle en était sortie d’ailleurs. Son niveau n’était pas vraiment excellent, c’était indéniable et pourtant elle était là portant une main à sa pierre le regard sur l’immense bâtiment. Pour elle l’école était un peu le symbole de Belvar et même d’Asmosa en lui-même, le pays des mages et de la magie, elle avait grandit dans un bel endroit.

Et dire qu’à présent elle était d’avantage à Neveria qu’à pour son travaille, les choses avaient tournées ainsi et même si c’était différent, elle ne regrettait pas ses choix. Les deux cités n’étaient pas très éloignées l’une de l’autre c’était l’un des avantages qui lui permettaient de les traverser librement comme elle le faisait maintenant. Il était encore tôt et se balader dans les alentours du port lui semblait être une idée intéressante ainsi, faisant dos à l’académie, Eilween reprit sa route. Si seulement elle s’était souvenue que l’allée pour y accéder était légèrement pentue peut-être aurait-elle changé ses plans.

Arrivée au sommet de la rue elle pouvait observer la vaste étendue d’eau que le paysage lui offrait, c’était revigorant en un sens, elle se sentait bien. Malheureusement, c’est ce moment que choisit la hanse de son sac pour se déchirer laissant s’écraser au sol les bocaux contenant ses précieuses plantes. La gravité aidant, ces derniers se mirent à rouler le long du chemin en direction directe de la mer, il ne restait plus qu’une solution courir ! A la poursuite de ses biens Eilween dévala la pente non sans manquer de s’étaler  de tout son long et ce n’est qu’arrivée en bas qu’elle les récupéra un à un. Elle s’y prenait bien, elle contrôlait la situation, jusqu’à ce que l’un des bocaux ne s’approche dangereusement du bord.

Si sa sœur était là, elle aurait réglé le problème en le gelant ! Le problème, elle ne l’était pas … Son sac maladroitement tenu d’une main afin qu’il ne se déverse pas de nouveau, la brune s’élança dans l’espoir de l’attraper à temps ! Et pat miracle elle réussit, la laissant à deux doigts de tomber avec tout ce qu’elle venait de sauver.

Voir le profil de l'utilisateur
Ritchy ;

avatar
Neutre

Messages : 98



Cela devait bien faire trois bonnes semaines que Ritchy n’avait plus remis les pieds ici-bas. A vrai dire, dès lorsqu’il avait entendu parler d’une guerre entre Kireïde et Ilmyde, il avait pris le parti, plutôt que de se joindre à la bataille, de se réfugier vers l’extrémité du pays d’Asmosa, au cœur des campagnes reculées. Là, personne n’était venu lui chercher histoire, ni à lui ni à ses protégés. C’avait été très bien ainsi, surtout après la violente terreur expérimentée à cause de la forte fièvre de Jaf’Far. Maintenant que les choses allaient pour le mieux, le tigre estimait qu’il pouvait retourner auprès d’une cité sans risque de s’y sentir rejeté.

Abordant Belvar avec une sympathie appréhension, Ritchy fit signe à ses jeunes camarades qu’ils pouvaient s’occuper comme bon leur semblait –tant qu’ils ne dérobaient rien, bien sur – jusqu’à la fin de la journée. Accueillant donc cette perspective avec une certaine joie, les gosses se séparèrent en groupes de deux ou trois à chaque fois – Ritchy ayant formellement interdit de se promener seul. L’Algiz, quant à lui, décida d’aller se balader un peu sur le port, histoire de chercher quelque chose à manger pour ce soir, pour lui et ses protégés. Avant qu’ils ne se séparent tous, Jaf'far avait attiré son attention en tirant sa tunique et lui avait tendu une petite chose, très certainement fragile et conçue par ses soins. « Pour la gentille dame qui m’a soigné… » avait murmuré l’enfant avant de s’éloigner.

Le félin avait alors sourit de tout son saoul, heureux de constater pareilles paroles chez le plus haineux de ses protégés. Jaf’far n’appréciait en aucune mesure les êtres humains…. Alors le voir transmettre un potentiel message – même indirectement – était déjà un grand pas en avant et Ritchy était plus que satisfait de tout ceci. Pour la peine, il espérait bien recroiser la jolie mage ! S’il ne faisait pas erreur, son nom était Eilween.

Eilween, Eilween, Eilween… Ritchy fit très attention à bien prononcer ce nom-ci, pour l’imprimer dans sa tête.

Ce fut alors qu’il s’apprêtait à emprunter une grande avenue que l’homme-bête aperçu une sorte de silhouette le dépasser et qu’un fracas retenti à ses oreilles. Se retournant et braquant ses grands yeux d’argiles vers la source du brouhaha, quelle ne fut pas sa surprise de constater qu’il s’agissait de la fameuse jeune fille ! Vite, une chance pareille ne se laissait pas échapper si bêtement !

« Eilweeeeen ! »

Il cria le nom de la mage tout en courant vers elle, voulant, en une bonne action, l’empêcher de tomber à l’eau. Mais… Ritchy n’avait pas vu qu’un bocal vide se trouvait sur sa trajectoire et… glissa dessus, tombant donc sur Eilween et précipitant leur chute à tous les deux, pour le coup, dans l’eau du port. Heureusement, l’eau n’était pas aussi fraîche qu’il se l’était imaginé au départ ! Remontant à la surface en gigotant, l’Algiz ne put s’empêcher de rire, malgré tout. Il ne voyait plus rien, ses cheveux formaient un rideau devant ses yeux.
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Nouvel aventurier

Messages : 37






Underwater

A la limite de la terre et de l’eau, Eilween était là, instable, prête à choir à tout moment dans un bruit caractéristique et plus que gênant pour la situation dans laquelle elle serait amenée à être. Elle se sentait partir doucement maintenant alors, comme pour se protéger de l’impact imminent, la brune serra ses biens contre elle et ferma les yeux espérant qu’ainsi, peut-être, elle se retrouverait loin de là. C’est beau de rêver et d’espérer … Pourtant, une lueur d’espoir lui apparu lorsqu’elle entendu quelqu’un crier un nom, son nom. Elle rouvrit les yeux pour réaliser.

C’était une mauvaise idée en soit, surtout cumulée à l’envie de se retourner vers son sauveur qui entendant le fracas d’un bocal glissant au sol n’en était certainement pas un. A peine le temps de percevoir ce son particulier qu’elle était projetée à l’eau plus vite qu’elle ne l’aurait cru, et elle n’était pas la seule. Remontant à la surface, les cheveux plein les yeux, la demoiselle dû batailler pour éclairer sa vision et par la même occasion, découvrir qui venait de la percuter. Celui-ci rigolait, d’un rire pour le moins communicatif et voyant sa tête complètement trempée, aveugle et improbable, l’herboriste ne put s’empêcher de simplement se joindre à lui.

« Ritchy ! Mais que faites-vous ici ? »

Ca faisait quelques semaines qu’elle avait vu le jeune homme débarquer dans sa boutique à Neveria et maintenant il se trouvait là, de l’eau jusqu’au cou partageant son rire avec qui voulait l’entendre. C’était tout simplement délirant, elle n’aurait jamais cru pouvoir le rencontrer ici mais comme il est vrai qu’il voyage beaucoup, ce n’était peut-être pas si étonnant en fin de compte. Tout utile que le monde ainsi semblait petit et rempli de coïncidences qu’il suffisait de remarquer. Eilween était très certainement naïve, elle le savait, mais elle ne croyait pas pour autant au destin si tel était le cas, sans doute maudirait-elle sa propre existence et sa défaillance à la magie par une force supérieur qui de plus, avait le droit de vie et de mort. Comme le sort un jour avait décidé de s’abattre sur sa famille. Mais naturellement, ce n’était pas le cas n’est-ce pas ?

Remontant le sac qu’elle tenait toujours dans l’une de ses mains, la demoiselle ne put s’empêcher de constater que celui-ci était malheureusement vide et qu’à présent, comme elle s’en était douté, tous les bocaux qu’elle avait acquis étaient en train de flotter, éparses, dodelinant au gré des vagues affluant sans cesse. Un soupir trahissant mal sans désespoir s’échappa de ses lèves alors qu’elle se déconcentrait sur le blond. Au moins le regarder était plus amusant.

Voir le profil de l'utilisateur
Ritchy ;

avatar
Neutre

Messages : 98



Ritchy avait toujours été d’un naturel très positif et optimiste. Mis à part les exceptions un tantinet angoissantes, du genre de celle qui avait couché Jaf’far pendant plusieurs jours sous une forte maladie, il était exceptionnellement singulier de voir le visage du tigre traversé par autre chose qu’un sourire lumineux et gorgé de sympathie. Il était ainsi, Ritchy. Il ne voulait pas voir les choses du côté négatif, après tout à quoi cela aurait-il pu servir, au fond ? Mieux valait transmettre la joie et mettre de côté les malheurs. Le monde était suffisamment sombre comme il l’était à l’heure actuelle, n’est-ce pas ? Inutile à souhait d’en rajouter une couche. D’où le rire contagieux du félin désormais trempé jusqu’aux os.

« Je faisais une halte avec les enfants ici ! J’ai pensé qu’après aller s’être perdu dans les montagnes pendant plusieurs semaines voir un peu d’animation leur ferait du bien ! »

Passant une main dans sa chevelure mouillée, Ritchy se dégagea la vue instantanément et remarqua bien vite que plein de bocaux flottaient à la surface de l’eau.

« Oh, c’est à vous, tout ça ? »

Il cligna des yeux à plusieurs reprises avant que ses neurones ne se décident à lui faire avoir un semblant d’idée fiable. Nageant vers le rebord, il se hissa sans trop d’effort en dépit de ses lourds vêtements grandement humides sur la berge faite de pavés et, sans prendre le temps d’essorer ses habits, il se retourna vers l’étendue d’eau et tendit sa main vers Eilween pour l’aider à grimper.

« Venez ! Je vais vous aider à remonter sur le bord, puis j’irais chercher vos bocaux ! Ce sera plus simple comme ça, vous ne pensez pas ?! »

Toujours armé de son sourire mais ayant plutôt l’apparence d’une fontaine ambulante, Ritchy ne se rendait sans doute pas bien compte de l’ampleur du ridicule de la situation. Ceci étant dit, il était avec cette charmante jeune mage, alors le reste ne comptait plus vraiment. Le Tigre se sentait serein…. Apaisé. Et après toute l’agitation rencontré à cause de la guerre en dépit qu’il n’y ai pas participé, cela lui faisait un bien fou. Il ne comptait pas s’en délester maintenant.
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Nouvel aventurier

Messages : 37






Underwater

Gardant la tête hors de l’eau comme elle le pouvait Eilween pouvait affirmer une chose. Il faisait froid et cette eau était gelée ! Ce n’était décidément pas un temps pour aller se baigner mais bien malheureusement, ce n’est pas comme si elle avait décidé du contraire. Alors pour se réchauffer, elle bougeait les jambes sur un rythme plus soutenu qu’il ne l’aurait fallu en d’autres circonstances. Elle ne se concentrait que sur une chose, ses bocaux qui commençaient à s’éloigner petit à petit. Pourtant, il y avait Ritchy pour la ramener vers d’autres pensées.

Avec les enfants ? Il n’y avait donc pas que le petit Jaf’Far, c’était un fait étonnant mais pas trop étonnement. Comme quoi le jeune homme était plein de surprise et son petit protégé n’était pas seul. C’était une bonne chose pour lui. D’ailleurs elle se demandait comment il allait cet enfant depuis la dernière fois, s’il l’avait laissé c’est que son état s’était nettement amélioré !

« Jaf’Far n’est donc pas le seul que vous avez sous votre aile, vos journées ne doivent pas être ennuyeuses j’imagine ! »

Finalement, son attention sur ses biens flottants reprit bien vite alors que le blond les observait. Qu’allait-elle pouvoir bien faire, elle ne pouvait pas les laisser s’éloigner de trop une chose était sûre, elle s’en sortirait difficilement toute seule. Surtout avec cette robe qui entravait plus grandement ses mouvements sous l’eau.

« Oui malheureusement … Dites-moi, je peux vous demander votre aide pour les récupérer ? »

Et elle l’observait dans le même temps s’extirper comme il le pouvait de cette vaste étendue aqueuse avant qu’il ne finisse par lui tendre sa main, fièrement pour qu’elle sorte à son tour. A ce moment là elle ne comprenait pas mais se mit à rire. Il ressemblait tellement à un chien mouillé, tous ses vêtements pendants sous le poids de l’eau que c’en était impossible de résister.

« Etes-vous sérieux ? Je ne vais pas vous laissez récupérer seul toutes mes affaires. »

Et comme pour appuyer ses dires, la demoiselle se dirigea, non sans mal, vers le premier bocal à proximité lui tournant ainsi le dos. C’est qu’elle pouvait se montrer têtue aussi la petite mage ! Soit il revenait à l’eau, soit il restait à l’attendre mais il n’était pas question qu’elle attende sagement sur la terre ferme. Et puis … elle ne voulait pas être responsable d’une quelconque maladie à cause de sa maladresse.

« Mettons-les en ligne sur le bord, à deux ca nous prendra moins de temps ! Qu’en dites-vous ? »

Voir le profil de l'utilisateur
Ritchy ;

avatar
Neutre

Messages : 98



Ritchy ne fut pas vexé lorsque Eilween déclina son invitation à la ramener sur le bord pour que lui aille chercher les bocaux flottants, apparemment prompt à partir vers de nouvelles aventures en solitaires et à travers l’océan ! Chose avec laquelle la jeune mage ne paraissait pas être des plus consentante. Etouffant un rire, le Tigre avait surtout été très étonné de par la réaction de la jeune femme au sujet de Jaf’far… et plus largement de ses protégés. Elle s'y’était intéressée. Cela valait pour Ritchy tout l’or du monde ou presque. Peu de gens connaissaient l’existence de la petite troupe qui suivait l’algiz dans la grande majorité de ses déplacements, mais peu demandaient régulièrement des nouvelles de ces derniers. Un sourire lumineux fendit donc le bas du visage du tigre tandis qu’il se décida à coopérer avec la demoiselle. Après tout, son idée à elle n’était pas si mauvaise non plus ! A deux, ils iraient bien plus vite !

« Très bien ! Attention à ce que je ne vous saute pas dessus en revenant à l’eau alors ! »

Il ria sincèrement à sa propre idiotie et entreprit donc de se débarrasser du fardeau inutile qu’étaient devenus ses vêtements imbibés d’eau. Pas la peine d’y retourner au risque de se ralentir tout seul après tout ! C’est ainsi que Ritchy se retrouva avec un simple sarouel lui collant à la peau – à cause de l’humidité, évidemment – et rien de plus. Et retourna aux flots torse nu, ses autres habits étant restés sur le rebord.

« Combien aviez-vous de récipients en tout, mademoiselle Eilween ? En se répartissant la tâche en deux, se sera plus simple, vous ne pensez pas ? »

Déjà, il en avait récupéré deux qu’il vint poser religieusement droit sur le rebord de pierre de ce charmant petit port. Mais bon, s’il savait exactement après combien de pots il devrait courir – enfin, nager… - les choses iraient sans plus aisément par la suite. Cette journée promettait d’être riche en aventures ! Tant mieux, ça plaisait à Ritchy, de vivre ce genre de choses, totalement imprévues ! Et puis il était en bonne compagnie, que demander de mieux ?
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Nouvel aventurier

Messages : 37






Underwater

Le moins que l’on pouvait dire, c’est que nager vêtue d’une robe était vraiment une très mauvaise idée ! Le tissu en plus d’être long et entièrement gorgé d’eau n’avait de cesse de la ralentir et de se coller à ses jambes aux moindres de ses mouvements, c’était très désagréable ! Mais bizarrement, elle ne se voyait pas émettre cette remarque à haute voix, se retrouver là était déjà assez humiliant comme ca sans pour autant en ajouter. Elle n’en ratait décidément pas une.

Si elle gardait une certaine pudeur un peu étrange, son ami lui n’en avait apparemment que faire. La mage se retourna dans sa direction alors qu’il insinuait pouvoir lui tomber dessus en revenant à l’eau et pour la peine, elle rit de concert à cette idée saugrenue. Elle riait oui, avant que la surface ne lui semble d’un intéressement sans faille tandis que le roue lui montait aux joues. Le jeune homme s’était défait d’une partie de ses vêtements qu’il avait jeté à vive allure sur le sol, se trouvant désormais torse nu face à elle ce qui ne manqua pas de la gêner plus qu’autre chose. Pour la peine, Eilween ne savait plus trop ce que celui-ci avait dit et se contenta de répondre instinctivement de manière maladroite.

« Oui oui, bien sûr… »

Elle n’avait pas répondu à toute la question mais ce n’était qu’un détail car avec le remous qu’avait provoqué sa nouvelle entrée dans l’eau, la brune avait retrouvé ses esprits pour repartir à la chasse aux bocaux. Ainsi, le précieux qu’elle avait en ligne de mire précédemment lui parvint avant qu’elle n’en réceptionne un autre un peu plus loin. Un aller-retour et la demoiselle se dirigea vers les prochains après avoir compté ceux qui lui apparaissaient alignés sur le rebord.

« Il en reste encore sept, un petit effort de plus et nous les auront tous récupérés. »

Ajoutant d’avantage au tas déjà présent, la mage ne put s’empêcher de remarquer qu’il en manquait toujours un dont elle ne parvenait pas à définir la localisation. C’était plutôt embêtant mais plutôt que de sauter aux conclusions, elle allait attendre de voir ce que Ritchy allait rapporter de son dernier voyage. Elle aviserait ensuite. D’abord les bocaux, ensuite son retour sur la terre ferme, la suite des événements promettait intéressant. Mon dieu que sa mère aurait déjà été sur son dos, se catastrophant de la voir dans pareil état si elle était encore vivante, désagréable. Ceci dit, sa sœur risquerait de lui en faire une également de remarque. Ce n’était pas vraiment une bonne journée finalement. Et maintenant qu’elle regardait le ciel, les nuages commençaient à se faire menaçant. Elle ne finirait pas sa journée au sec.

Voir le profil de l'utilisateur
Ritchy ;

avatar
Neutre

Messages : 98



Tout prit qu’il était à son occupation de l’instant, Ritchy s’amusait tout de même bien. En dépit du fait qu’il devait se mouiller pour rattraper des bocaux tombés par sa faute dans l’eau, au moins ce n’était guère le genre de corvée pénible qu’il devait effectuer de temps à autre histoire d’avoir les finances nécessaires pour soutenir l’effort d’éducation réclamé par les marqués qu’il protégeait. Au contraire, piquer une petite tête était rafraîchissant et le sortait des sentiers battus qu’il avait l’habitude de parcourir en long en large et en travers. Et puis, pour ne rien gâcher, la présence de la jolie mage était pour le moins très plaisante !

Mais trêve de tergiversations, il fallait absolument rattraper tous les bocaux avant que le courant ne les emmène vers le large ! Même Ritchy pouvait réaliser à quel point c’était une entreprise instable que de les laisser aller selon leur propre gré. Alors il entama quelques allers et venues vers les bocaux, qu’il prenait soin de rapatrier sur le bord du muret tout proche en deux par deux. C’était encore la démarche la plus simple et la moins casse-gueule qu’il avait eu jusqu’alors. Bien sûr, il prenait également le temps de prendre en note ce que lui disait Eilween. Malgré tout, comme il nageait plus vite et plus efficacement –merci à la combinaison d’habits ‘légers’ et de sa force d’Algiz Tigre bien supérieure à celle d’un homme ‘normal’ – il en avait déjà rassemblé six en trois allers-retours vite fait, bien faits !

Il n’en manquait plus qu’un seul…. Que l’expatrié ne tarda pas à localiser un peu plus loin ! Ni une ni deux, Ritchy sauta de nouveau de son plongeoir improvisé – se fichant bien du regard que les passants pouvaient lui porter, pour dire vrai – et fonça bille en tête vers le bocal récalcitrant. A peine eut-il mit la main dessus qu’il se retourna, triomphant, vers sa camarade d’infortune.

« Je l’ai, Eilween ! Je l’ai ! Je l- »

BOUM. Il y eut un choc sonore et Ritchy disparu un instant sous les eaux du port. Il venait ni plus ni moins de se faire percuter la tête par une modeste embarcation – laquelle ne semblait visiblement pas avoir été perturbé le moins du monde par ce fameux choc. Le tigre resta sonné une petite seconde avant de reprendre conscience et de s’agiter dans tous les sens, remontant à la surface en agitant chaotiquement les bras.

« Bwwaaaaaaaaaah ! »

Mine de rien, un choc pareil, ce n’était pas anodin !
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Nouvel aventurier

Messages : 37






Underwater

Bientôt, Eilween aurait récupéré toutes ses affaires ce qui était de loin une de ses priorités et à présent qu’elle observait le blond en quête du dernier bocal, un poids s’enlevait de ses épaules. Ils allaient pouvoir sortir de l’eau et retrouver la terre ferme ! Mine de rien ce n’est pas que l’eau était froide mais se retrouver dans cette situation avait tendance à la déstabiliser un peu. Trempée, dans une situation à la vue de tous … Elle ne rêvait plus que d’une chose, se sécher et changer de vêtements.

Malheureusement, les choses se passaient rarement comme elle le souhaitait. Lorsqu’elle vit le petit bateau arriver, elle ne s’en inquiéta pas plus que cela. Toute personne censée ne pourrait pas passer à côté du jeune homme nageant avec hâte et jusqu’au dernier moment, la demoiselle s’attendait à un changement de cap, une prise de conscience qui n’arriva pas.

« Attention ! »

Elle s’était exclamée mais trop tard ! L’impact avait eu lieu sous le regard médusé de la mage qui vint à porter ses mains à sa bouche.  Bon dieu pourquoi une situation pareille venait de se produire ? Fort heureusement, le blond se remit vite de ses émotions, remontant à la surface plus rapidement qu’elle ne l’aurait imaginé la soulageant dans la foulée. L’embarcation quant à elle, avait simplement continué son chemin complètement inconscient du drame qui aurait pu avoir lieu. C’en était de trop. Eilween se dirigea alors dans leur direction, leur hurlant dessus dès qu’il en ait été possible.

« Vous vous rendez au moins compte de ce que vous venez de faire ? Je n’en reviens pas ! Qu’est-ce qui ne va pas avec vous ? Faite demi tour et aller le chercher, s’il lui arrive quoi que ce soit je vous en tiendrai pour responsable. »

Il était vrai qu’elle pouvait s’emporter rapidement et aussi qu’il n’était pas dans son intérêt qu’elle continue à se faire remarquer de la sorte cependant, elle ne pouvait pas simplement rester là à ne rien faire. Elle ne s’y était peut-être pas prise de la meilleure de façon, elle leur forçait peut-être la main mais elle aurait bien été incapable de remonter Ritchy si ses forces venaient à le lâcher. Alors, gardant un œil sur eux, elle observa le bateau faire demi-tour tandis que ses occupants se confondaient en excuses. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle n’était pas contente !


Voir le profil de l'utilisateur
Ritchy ;

avatar
Neutre

Messages : 98



Après avoir péniblement rejoint la surface, Ritchy avait encore la tête qui lui tournait affreusement. Incapable pour l’heure de savoir se situer correctement, il divaguait quelque peu, tout juste capable de se maintenir hors de l’eau à la manière d’un chiot maladroit qui apprendrait à nager pour la première fois. Il fut tiré hors de la mer venue se perdre dans l’enceinte du port par deux gaillards qu’il n’identifia pas tout de suite.

« Ca va aller mon gars ? »
« Gnh… Ma tête… »

Si Ritchy avait pu avoir des petites étoiles dans les yeux à cause du choc, c’aurait sans aucun doute été le cas ! Il avait l’impression de s’être fait roulé dessus par un Algiz Ours mal léché, au moins ! En revanche, alors qu’il reprenait peu à peu la maîtrise de lui-même, il remarqua qu’il tenait toujours bien fermement contre lui le fameux bocal dont Eilween avait tant besoin. Il n’avait pas failli à sa mission, youpi ! Même en se faisant ramener vers le bord par les pauvres humains qui n’avaient rien demandé, sa première pensée fut pour la précieuse petite chose qu’il serrait contre son torse comme le plus précieux des trésors – même s’il ne parvint pas à en identifier le contenu.

« Merci messieurs, c’était gentil de votre part, je me sens bien mieux ! »

Il le pensait vraiment, en plus ! Du coup, se levant d’un coup d’un seul – et n’écoutant qu’à peine les recommandations des pêcheurs -, Ritchy se sentit presque pousser des ailes et voulu donc sauter de la petite embarcation afin de rejoindre le rivage fait de pierres imposantes. Il est vrai que l’écart n’était pas immense et il avait déjà sauté des vides plus grands que ça.
Sauf qu’il ne calcula pas la réelle difficulté de la chose. Lui se sentait peut-être bien, son corps un peu moins.

« Eilween ! C’est bon, j’ai le dernier bocal, tout est bon mainten- »

Et boom. Encore. Car oui, si le tigre avait oublié une loi fondamentale après ce qui venait de lui arriver, ‘y aller doucement’. Ses genoux le lâchèrent sournoisement, lui faisant épouser le sol, face en avant et front allant sympathiser avec le pavé usé. Il se redressa et vit rouge. Littéralement. Non, Ritchy n’était pas en colère, mais il venait juste… de s’ouvrir une arcade sourcilière.

« Aïe… Ça pique… »

Doué.
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Nouvel aventurier

Messages : 37






Underwater

Grand dieu, ces hommes n’étaient pas complètement dénués de sens et avaient écoutés ce qu’elle leur avait si implicitement suggéré. Bien, elle n’aurait plus à leur crier dessus désormais enfin, elle l’espérait. Ainsi, elle les observa hisser le blond à bord de leur embarcation avant de rejoindre le bord de béton et de s’extirper de l’eau d’une manière peu gracieuse elle devait le reconnaître. Rien qu’aujourd’hui elle avait manqué à trop de code moral et de distinction, sa chère mère en serait ravie. C’était triste de penser à ses remontrances dans ces cas-là, ce qui lui montrait malgré elle que même morte, elle continuait à avoir une influence sur son existence ! Ce n’était pas agréable …

Aussitôt sur ses deux pieds, Eilween chassa ses démons et se concentra sur le rapatriement du jeune homme peu chanceux qui malgré tout gardait son bocal serré contre lui. Elle sourit malgré elle à cette vision, ne sachant trop pourquoi tout en essayant d’essorer un minimum sa robe. Au fond peut-être cela avait-il un côté rassurant ? Sauf que l’instant d’après elle en était bien moins sûre. Elle le regardait se relever d’un coup dans l’embarcation ce qui avec le coup qu’il venait de recevoir, n’était pas des plus conseillés. Elle était loin d’être médecin cependant, elle sentait que cela ne présageait rien de bon pour le commun des mortels. Désormais proche du bord, il tenta un saut dans sa directement ce qui se solda pour un échec plutôt retentissant. Un saut, une exclamation, un boom … et voilà que Ritchy était tête la première à ses pieds.

« Oh mon dieu Ritchy, vous n’avez rien ? »

Et à ces mots, elle comprit tout de suite à quel point à se trompait. Elle l’aida rapidement à se redresser avant de remarquer le sang qui s’échappait de son visage alors qu’il venait à se plaindre de la douleur. La situation ne s’arrangeait pas et pour couronner le tout, voilà que ce qu’elle redoutait depuis tout à l‘heure arrivait. Voila qu’il se mettait à pleuvoir maintenant !

Prise de panique, elle regarda autour d’elle après quelque chose pouvant lui servir, n’importe quoi ! Mais elle ne se retrouva qu’en face d’un bocal brisé sous le choc …

« Vous avez eu de la chance, la situation aurait pu être bien pire ! dit-elle en désignant le malheureux récipient. Venez, nous devrions nous mettre à l’abri. »

Les gouttes d’eau tombant du ciel venaient à l’instant accroître en intensité les laissant tout deux démuni face à ce temps. Attrapant rapidement les plantes qu’elle remit comme elle le pouvait dans son sac, Eilween proposa au jeune homme un abri de fortune. Sa maison était trop loin, il fallait se rabattre sur le plus proche, le phare.

« Vous pouvez marcher ? »

Voir le profil de l'utilisateur
Ritchy ;

avatar
Neutre

Messages : 98



Autant dire qu’il enchaînait un peu les gaffes, aujourd’hui ! Pour preuve, le bocal qu’il avait tant essayé de protégé avait fini par se briser un peu, lui aussi, rendant inutile tout ce qui venait d’être fait jusqu’à présent. Pire encore, quelques éclats de verres avaient griffés le torse de Ritchy, toujours dénudé du fait de sa petite plongée improvisée dans les eaux du port. Et encore, il pouvait s’estimer heureux de n’avoir obtenu que des égratignures en réponses à sa maladresse ; cela aurait pu être bien pire.

Lorsqu’Eilween lui proposa son aide, il se redressa un peu, lentement cette fois-ci. Même le plus idiot des tigres avait bien compris que son trop plein d’énergie pouvait avoir de désagréables conséquences s’il ne le jugulait pas au moins un peu.

« O-oui… Oui je crois que je peux marcher… Et euh… Je vais bien, je crois ? »

Sa tête continuait de lui tourner, mais cette fois le petit bateau de pécheurs n’y était pour rien dans l’histoire. Le tigre suivit donc la jeune mage jusqu’au phare le plus proche, scrutant avec attention le sol sous ses pied – des fois qu’il soit capable de se prendre les pieds dans un petit pavé surélevé. Il se sentit tout bête de ne pas avoir été capable de rapporter le bocal en bon état, et la pluie ne parvint pas à rincer sa culpabilité envers la demoiselle qui essuyait tant de déconvenues à cause de lui.

« Vraiment désolé, Eilween, j’aurais mieux fait de ne rien faire du tout, vous auriez eu bien moins de problèmes si je ne m’en étais pas mêlé, tout simplement ! »

Il était rare de voir Ritchy perdre son sourire, mais là était une cause assez exceptionnelle. Par la même occasion, Ritchy se fit la réflexion que la paume de la jeune femme était agréablement chaude. Après un bain aussi frais en eau salée, ça avait le mérite de faire le plus grand bien.
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Nouvel aventurier

Messages : 37






Underwater

Il pouvait marcher, c’était déjà une bonne nouvelle bien que le ton qu’il ait utilisé n’était pas des plus encourageant, il était encore à moitié sonné mais elle ne pouvait se permettre de le laisser d’avantage sous cette pluie qui redoublait d’intensité. Ainsi, elle trainait presque littéralement le blond à sa suite en le tenant par le bras. Le chemin jusqu’au phare avait semblé long, très long, surtout lorsqu’il manquait pour peu de chuter et de l’entrainer à sa suite. Mais heureusement pour les deux, le phare se rapprochait à vue d’œil.

Ils étaient proches de l’arrivée et pourtant, Ritchy ne semblait pas particulièrement motivé ou enclin à un quelconque enchantement. Non, loin de là. Plutôt que de se réjouir d’un abri à venir dans les secondes à venir, il en venait à s’excuser. Pour la peine, c’était quelque peu énervant.

« Vous pensez peut-être êtes responsable de bateau qui vous a cogné violement ? Je ne vous pensais pas homme à croire provoquer ce genre de chose. »

Oui, Eilween se fâchait un peu mais ce qu’il venait de lui dire était tellement dénué de sens que cela venait tout seul ! Franchement, quelle idée avait-il là, le coup sur sa tête devait être plus sérieux que ce qu’elle ne pensait après tout. il n’avait rien fait et quand bien même elle savait de quoi elle était capable, notamment sa capacité à se mettre dans des situations délicates comme celles-ci. Mais pour le coup, c’était un coup du sort qui avait décidé de cet instant. Ainsi, elle continua sans hausser la voix cette fois.

« Soyons clairs, vous ne me causer aucun soucis, j’aurais fini à l’eau de toute manière. »

Pour peu elle serait partie seule pour lui éviter d’avantage de désagrément mais le code moral était tel qu’elle ne pouvait même imaginer cette éventualité. Mais quelque part, à le regarder ainsi dépité, elle n’avait pas envie de continuer d’avantage. Ainsi, la jeune mage se tu jusqu’à ouvrir la porte du phare pour s’y engouffrer.

Voir le profil de l'utilisateur
Ritchy ;

avatar
Neutre

Messages : 98



Ritchy fut surprit ; très surprit, même. Il s’était attendu à tout sauf à ce genre de répliques de la part de la jeune mage. Mais visiblement, Eilween n’était pas du genre à s’attarder sur des détails inutiles. Enfin, inutiles était un bien grand mot mais Ritchy se comprenait lorsqu’il disait cela. Un sourire naquit sur ses lèvres tandis qu’il suivit docilement la jeune mage, grâce à laquelle il parvenait sans doute à tenir davantage debout que s’il avait laissé là, livré à lui-même. De plus, la pluie qui commençait à lécher le sol n’annonçait rien qui vaille. Il était déjà suffisamment trempé pour ne pas en rajouter une couche. L’humaine avait raison ; à l’intérieur du phare, au moins ils seraient au sec et possiblement au chaud. C’était la meilleure alternative qu’il leur restait.

Alors, le tigre ne se fit pas prier et resserra un peu l’emprise de sa main, un peu plus fort autour des doigts de l’asmosienne. Il la suivit jusqu’à parvenir à l’intérieur des entrailles du phare. Au moins ici, ils seraient protégés de la pluie – ce qui était non négligeable, mine de rien. L’algiz relâcha ensuite la paume qui lui avait été offerte et observa autour de lui ; apparemment il n’y avait personne d’autre ici à part eux.

« J’espère que la pluie ne s’éternisera pas trop non plus, je ne suis pas trop amateur des fortes averses…. »

Après tout, il demeurait être un félin et quitte à être trempé, il préférait de loin nager, plutôt que de se transformer en fontaine vivante. La réalité lui revint ensuite en pleine face. Il vient frictionner l’arrière de son crâne, nerveusement.

« Erm… Vos plantes, ça va ? Je les ai pas abimés pendant ma chute toute bête ? Je ne voudrais pas non plus ruiner votre travail… »

Un picotement se fit sentir. Ah, oui, il avait toujours les griffures causées par le verre sur ses abdominaux et ses pectoraux.
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Nouvel aventurier

Messages : 37






Underwater

La pluie n’était décidément pas son élément et ce n’était pas peu dire. Cette averse la rendait presque grognon et avec les événements récents elle devait bien l’avouer, elle était quelque peu à cran. Heureusement que leur abri de fortune était enfin face à elle, elle pouvait enfin se poser calmement dans un endroit sec bien que ni Ritchy, ni elle ne l’était. Il n’y avait personne apparemment et le bruit caractéristique de cette pluie qui s’abattait sur la bâtisse résonnait au peu partout, tel un écho auquel ils ne pouvaient se soustraire. L’endroit était plutôt frisquet elle devait bien le dire et se réchauffer devenait presque une priorité.

Déposant son sac au centre de la pièce, Eilween se mit donc en quête de quelque chose à bruler, n’importe quoi que pour qu’elle ne tombe pas malade ce qui serait pour le moins problématique. Après tout, elle devait retourner à Neveria le lendemain et reprendre ses préparations avant toute chose. Ainsi, c’est en pleine fouille qu’elle se décida à répondre à Ritchy qui maintenant qu’elle y songeait, avait la main vraiment chaude.

« Je suis également de votre avis, la pluie ne m’égaie pas plus cela non plus. »

En pleine recherche, elle tomba finalement sur ce qui sembla faire l’affaire mieux qu’elle ne l’imaginait. Des morceaux de bûche étaient entreposées, liées les unes aux autres précautionneusement sous le rebord de la seule fenêtre présente à ce niveau. Elle en récupère une, puis une seconde qu’elle apporta non loin du mur opposé à la fenêtre et plus loin de la porte, évitant ainsi un maximum de courant d’air. Ces vieux bâtiments n’étaient pas des mieux isolés, elle le savait très bien.

« Les bocaux que vous avez récupéré me sont d’une aide précieuse, je vous en remercie. Tant que je les ai, je peux prétendre à en faire quelque chose à mon retour. Pour celui brisé en revanche, c’est une autre histoire. » Et entre deux phrases, touchant la pierre contenue sur son collier en espérant que cela se passe bien, sa demoiselle mit feu au bois qui se trouvait face à elle avant de soupirer. Un soupir de soulagement. « Il ne me restera plus qu’à retourner en chercher ! »

Sur ses mots, la mage se retourna vers le blond en souriant. Elle n’avait aucune raison de lui en vouloir alors à quoi bon ? Mais là en le regardant, se sourire se terni quelque peu alors qu’elle faisait plus attention aux blessures parcourant son corps.

« Mon Dieu Ritchy ne restez donc pas debout, venez vous asseoir près du feu, je vais m’occuper de vous. »

Elle ne lui laissait pas vraiment le choix mais elle n’en avait que faire, il était hors de question qu’elle ne le laisse comme cela. D’autant plus qu’elle n’était pas totalement étrangère à sa situation.

Voir le profil de l'utilisateur
Ritchy ;

avatar
Neutre

Messages : 98



Il adorait écouter la demoiselle parler. De tout, de rien, de son métier ou de la pluie, tout était à la limite de la fascination pour le jeune tigre dès lors que la demoiselle déliait ses lèvres pour s’adresser à lui – ou pas, également. Présentement, le fait de savoir que les bocaux – et les plantes qu’ils contenaient – étaient d’une aide précieuse à la mage lorsqu’elle se trouvait à sa boutique rassura tout de même l’algiz. Il n’avait pas fait tout cela en vain et au moins, il avait pu démontrer une certaine forme d’utilité. Tant mieux, c’était tout ce qu’il désirait, au fond. S’il avait pu l’aider, alors il en était ravi.

La pluie s’abattant sur les pierres et les vitres de verres du phare ne semblait guère vouloir désemplir ; aussi Ritchy se fit une raison : il allait devoir attendre d’être un peu plus en état avant de repartir. Il espérait simplement que ses protégés avaient su se mettre à l’abri, au sec et au chaud – même au fond d’un tonneau, l’essentiel n’était pas tant le contenant mais ce qu’il pouvait apporter au contenu. Le tigre s’étira un instant avant de se rétracter ; la douleur de ses écorchures le ramenant à la réalité pure et dure. Il avait vraiment été stupide de penser qu’un saut ‘mineur’ pourrait bien se terminer après qu’il se soit pris un bateau en pleine poire. Après tout, les tigre n’étaient guère connu pour leurs exploits d’intelligence… Enfin, la plupart du temps.

Il observa avec une réelle admiration, cependant, la mage allumer un feu qui serait plus que salvateur pour leur petit duo de choc improvisé. Ainsi ils pourraient tous deux se réchauffer et faire sécher leurs vêtements. Mieux valait cela que rien du tout. Et puis, il n’y avait personne d’autre dans le phare, qui cela pourrait-il bien déranger ? En cas de problème, ils n’auraient qu’à ouvrir la porte et l’humidité viendrait à bout des flammèches qui pourraient avoir envie de se rebeller inopinément.

« Ah ? Hein ? Moi ? Aaaaaah. Oui, en effet, les blessures, ahah… Où avais-je la tête ! »


Sans doute loin de ses épaules… En tous les cas, le tigre ne se fit point prier pour venir s’installer confortablement à côté du feu et laissa Eilween l’examiner.

« Décidément quand ce n’est pas un de mes protégés que vous soignez, c’est moi ! C’est un coup de destin, vous croyez ? Ahah ! »

Mieux valait rire de la situation, non ?
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Nouvel aventurier

Messages : 37






Underwater

Elle s’était exclamée vivement et sans demander son reste, le jeune homme s’était exécuté. Au fond, le ton qu’elle avait utilisé n’était pas loin de l’injonction pour certain, elle ne lui avait pas vraiment laissé le choix mais apparemment, il ne semblait pas lui en tenir rigueur. Elle savait qu’elle ne parlait pas toujours de la manière la plus adaptée ceci dit, elle était quelque peu soulagée qu’il n’ait relevé ce point-ci. Après tout, elle voulait l’aider et dans ce seul but, elle agissait presque inconsciemment.

Eilween avait suivit ses déplacements et rapidement, il était venu se blottir au coin du feu comme elle lui avait demandé. Il semblait rester naturel, c’en était réconfortant quelque part mais également perturbant. Il s’était quand même fait percuté par un bateau pour s’ouvrir l’arcade à la suite d’un atterrissage raté ! Et malgré tout, il était là fidèle à lui-même. Sacré Ritchy, c’était une personne originale qu’il était bon d’avoir près de sois, étrange sensation.

« Pas sur vos épaules apparemment. »

Elle le regardait souriante, lui répondant sur un ton un peu plus léger cette fois-ci. Il arrivait à la calmer avec cette certaine nonchalance qui se dégageait de lui, mais il lui donnait également envie de le secouer parfois. Décidemment, ce jeune homme avait bien des effets chez autrui.

Il avait bien raison, deux fois qu’ils se croisaient, deux fois qu’elle administrait des soins. Le destin avait un curieux sens de l’humour … au moins, elle pouvait s’occuper des autres ceci dit. Faisant taire les petites voix déprimantes qui s’immisçaient dans ses pensées, la mage se concentra sur le plus important, les blessures du jeune homme. Ainsi, elle s’agenouilla à ses côtés pour inspecter tout ca de plus près, le torse n’était pas réellement préoccupant, une bonne chose quant à sa tête … c’était une autre histoire, il fallait qu’elle nettoie tout ca.

Par chance, ou par sa faute, sa robe était assez trempée que pour remplir le rôle qu’elle souhaitait lui attribuer. Déchirant dès lors un pan de celle-ci, Eilween s’en servit de compresse afin de nettoyer la plaie et comme elle le pensait, il lui fallait un point de suture et pour cela, elle ne pouvait rien faire.

« Si je soigne l’un de vous chaque fois que l’on se croise, le destin n’est pas très clément avec nous qu’en pensez-vous ? »

A ces mots, elle commença à rougir lorsqu’elle se rendit compte que dans le même temps, elle vérifiait tout de même les plaies que Ritchy avait niveau du torse. La situation devenait très … rapprochée, peut-être trop pour la jeune fille qu’elle était ainsi, elle s’arrêta net, regardant le sol. Non seulement pour la gêne mais également pour un autre sentiment qu’elle ne souhaitait pas percevoir. Pourquoi l’idée que le sort soit contre eux la dérangeait à ce point ?

Voir le profil de l'utilisateur
Ritchy ;

avatar
Neutre

Messages : 98



Elle avait les mots qu’il fallait pour piquer là où la vérité se dissimulait des regards trop acérés, apparemment. Rien ne semblait pouvoir échapper à Eilween. Ritchy s’en trouva quelque peu gêné mais ne fut pas davantage de commentaires sur le fait qu’il n’avait pas vraiment la tête sur les épaules. Une fois suffisait, n’est-ce pas ? A la place, laissant la mage appliquer quelques soins de fortune, il trouva de quoi rire de son actuelle infortune.

« Ahah, qui sait, peut-être que la prochaine fois, je vous ramènerai un autre de mes protégés ! Je vais finir par passer ma vie dans votre échoppe, si cela devait s’avérer vrai… »

En vérité il ne souhaitait pas que cela arrive. Non pas qu’il ne voulait pas revoir la demoiselle plus souvent, mais la perspective de lui ramener un autre de ses protégés pour le soigner ne le ravissait pas tellement ; car cela voudrait dire qu’il aurait encore échoué à protéger ceux qui lui sont tout particulièrement chers dans cette vie pas toujours roses à souhait.
Le tigre tâcha cependant de se tenir le plus tranquille possible. D’expérience, il savait bien qu’une personne qui gesticulait n’était jamais très simple à soigner, aussi il souhaitait épargner cette peine à la demoiselle qui faisait de son mieux pour l’aider, lui.

C’est en laissant son regard dévier de part et d’autre – enfin, dans le périmètre qui était lissé à sa disposition, tout du moins -, que l’algiz fini par apercevoir un fil rebelle sur le bustier de la jeune femme, lequel était parfaitement en ordre sans le concours de ce maudit fil-ci. Souhaitant bien faire, Ritchy leva donc une main pour attraper, avec une délicatesse que l’on aurait sans doute pas pu deviner chez lui au premier regard, le fameux récalcitrant.

« Attendez, vous avez un accroc à votre rob- »

Seulement, à peine avait-il tiré sur ledit fil – pensant ainsi l’arracher au bustier et laisser ce dernier recouvrer sa beauté originelle – que ledit vêtement commencé à se scinder en deux morceaux. Oups. Le fil que le tigre venait de détruire était donc celui qui aidait à tout tenir en place. D’accord. Très bien.

Rouge jusqu’aux oreilles, de honte, Ritchy eut alors un réflexe très idiot et… vint plaquer ses deux mains sur le bustier afin de l’aider à tenir un peu plus… Ne remarquant que trop tard que, de une, il avait bougé pendant les soins et que de deux, ses paumes n’étaient pas vraiment à un endroit décent, chez une jeune femme. Misère !
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Nouvel aventurier

Messages : 37






Underwater

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le jeune homme aimait jouer sur la dérision de moments tels que ceux-ci. C’était rafraichissant bien qu’elle ne comprenait pas vraiment par quelle force il arrivait à rire de pareils évènements. Ritchy était quelqu’un de bien étrange, mais il était incontestablement une bonne personne. C’est ce qu’elle venait à se dire en continuait de fixer le sol avant qu’il ne la sorte de ses idées, chassant la rougeur commençant à s’installer sur ses joues par la force des choses.

« Etes-vous sérieux ? Personnellement, j’aimerai que le destin nous soit un peu moins favorable à la maladie. Vos protégés ont de la chance si en plus de compter sur vous, ils sont en bonnes santé. »

Bien qu’elle aimerait certainement le croiser à nouveau, Eilween espérait que ce soit dans d’autres conditions que celles nécessitant ses soins. Elle avait du mal à ne pas perdre son sang froid lorsqu’il s’agissait d’enfants alors Dieu en était témoin, elle ne pouvait que souhaiter que pareilles choses ne se produisent plus. S’il devait réellement passer sa vie à passer dans son sillage, il serait bien heureux que cela soit pour des visites de courtoisies.

Posant son regard dorénavant sur lui, la mage ne put que constater sa curieuse concentration, comme s’il était perdu dans un vide n’appartenant à lui seul l’espace d’un instant. Ou pas vraiment. D’ailleurs, elle ne comprit pas directement ce qu’il lui disait avant que le haut de sa robe ne lui tombe à moitié sous la poitrine. Sentant le vêtement s’échapper ainsi, la brune ne put que rougir en constatant la pauvre situation dans laquelle elle se trouvait à présent. Et la situation ne s’arrangea pas lorsque Ritchy vint poser ses mains sur sa poitrine en tenant le bout de tissus.

Elle ne doutait pas du fait qu’il voulait bien fait cependant, le geste partit d’un coup plus sur la suprise que sur la colère. Sa main venait de s’abattre sur la joue du blond comme toute réaction à cette folle situation avant de porter celle-ci à sa bouchée, complètement confuse.

« Je suis désolée, je .. »

Que dire de plus, après tout elle venait de le gifler et maintenant elle le regardait complètement rouge, incapable d’articuler une phrase correctement. Ainsi elle posa de nouveau son regard sur le sol, évitant ainsi les réactions que pouvait avoir le jeune homme le temps qu’elle se reprenne. C’est toujours avec autant de couleur qu’elle parvint à ajouter quelque chose de constructif.

« Vous pourriez retirer vos mains ? »

Voir le profil de l'utilisateur
Ritchy ;

avatar
Neutre

Messages : 98



A vrai dire, le tigre n’aurait pas su dire ce qui l’avait le plus cloué sur place ; le fait d’avoir réalisé où se trouvaient ses mains – soit un endroit pas du tout convenable et encore moins recommandé – soit la gifle magistrale qu’il avait reçu dans la foulée et qui lui faisait présentement siffler les oreilles. Mystère que cela, le fait et qu’il avait l’impression que des étoiles dansaient devant ses yeux, autour de sa tête. Et ce n’était pas des plus agréables, que cela soit dit immédiatement ! Ceci étant dit, aux mots de la demoiselle, Ritchy eut un léger moment d’arrêt et parut devoir rassembler ce qu’il lui restait d’esprit encore en état de marche pour comprendre de quoi la belle était en train de parler.

Ah. Oui. Ses mains. A cet endroit. Oui, oui. C’est vrai que…

« Oh je- ! Pardon, vraiment je… J’ai tellement honte… »

Il eut un mouvement de recul un peu brusque, comme s’il s’était brûlé avec quelque chose de vivace. Un frisson étrange le parcouru tout entier tandis qu’il avait rivé son regard sur le sol, présentement. Il ne voulait pas, pour le moment, croiser le regard d’Eilween au risque de se sentir encore plus mal qu’il ne l’était actuellement. Alors, dans un souci de vouloir bien faire – même si en soit l’entreprise était assez… étrange, pour ne pas dire totalement stupide -, il ferma ses paupières suffisamment fort pour être persuadé qu’elles l’empêcheraient de laisser son regard dévier de nouveau.

Cela n’arrangeait pas vraiment son mal-être mais qu’importe, il faisait comme il le pouvait pour essayer de dissiper l’horrible gêne qui l’avait happé alors tout entier. De même, l’envie de se défaire de cet infâme quiproquo lui sembla être une excellente idée. Il fallait qu’il trouve un sujet sur lequel converser. N’importe quoi tant que cela pouvait distraire la situation au moins un peu.

« Euh… Si j’avais eu de quoi en faire, je vous aurai bien proposé de faire une retouche à votre bustier… au moins pour qu’il tienne la route jusque chez vous… »

Mais il se rendit compte de la stérilité de son propos. Il n’avait rien pour s’adonner à la couture, sur lui.
Voir le profil de l'utilisateur

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [y] underwater Δ noah
» Ethan Nightingal - My head's underwater but I breathing fine
» L'ennui est le malheur des gens heureux - PV Ritchy
» Underwater ? Bouillie yoloesque au parc aquatique [Pv Merri]
» UNDERWATER — Palmyce.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grayling Emblem :: Asmosa :: Belvar :: Le port
Sauter vers: