AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

« Caym || L'arme rouge. »
Caym ;

avatar
Pacifiste

Messages : 137



Caym

Il faut que je sois cruel, rien que pour être humain.



Nom : Ta'hlin.
Prénom : Caym.
Surnom : L'arme rouge.
Âge : 25 ans.
Orientation : Homosexuel.
Royaume : Kiréide.
Métier : Ancien soldat, il est maintenant mercenaire.
Classe : Myrmidon.
Arme : Caym est un homme prônant la polyvalence et il est de fait capable d'utiliser de nombreuses armes. Toutefois, il affiche clairement deux préférences. Tout d'abord une épée droite à double tranchant d'environ 90 centimètres, qu'il conserve toujours à sa taille ou dans ses bagages, une arme qu'il possède depuis assez longtemps pour qu'il en vienne à éprouver une affection particulière envers cette dernière. Sa deuxième arme est une longue lance légèrement plus grande que lui à la lame étrangement large et longue, une arme qu'il s'est fait forger sur mesure pour correspondre à son style de combat.

Physique & mental

Taille : Un mètre quatre vingt-quatre.
Poids : Dans les soixante-dix. Environ.
Cheveux : Des cheveux d'argent mi-long.
Yeux : Bleus.

Son attitude : Caym est un jeune homme bien peu bavard, qui pense à tort que le silence est une grande vertu. Cela ne l'empêche pas de savoir tenir une conversation, mais il préférera une réponse silencieuse qu'un grand discours. Ni réservé, ni extraverti, il est juste une personne dont la sociabilité n'est que très peu développé. Très secret sur sa personne et sa vie en général, il n'a jamais parlé de lui à quiconque, ni même demandé des renseignements sur la vie de quelqu'un.
Sa posture montre parfaitement que Caym est un homme rompu aux arts martiaux. Sa démarche est droite, assuré et montre qu'il est assez sûr de lui dans toutes les circonstances.
Autre(s) : Caym possède le stigmate des Marqués sur le dos de la main, un fait qu'il cache à tous par la présence perpétuelle de gants et d'une armure d'avant bras descendant jusque devant cette fameuse marque, pour conserver le secret le plus efficacement possible.
Caym est solitaire, du genre à préférer être seul qu'être mal accompagné... Ou accompagné tout court. Il est plus du genre à être assis à la table du fond de la taverne du coin, sans personne autour, à observer les autres clients. Il est également d'un naturel patient et très calme, ne s'énervant que très rarement et n'allant jamais dans l'excès. Caym est quelqu'un de naturellement bon, approuvant la justice et désireux de voir la paix s'étendre de par Meinarest. Toutefois, n'étant absolument pas naïf et ne se laissant que peu aller à l'idéalisme, il est parfaitement conscient que ce n'est qu'une chimère, un rêve idyllique impossible à atteindre. De fait, après avoir subi la monstruosité du monde auquel il appartenait, il décida d'étouffer chacun de ses sentiments. Car après tout, si l'humain était cruel, alors lui aussi devrait être humain pour survivre.
Mais ce profond contraste ancré au fond de lui le fait souvent souffrir. Il n'éprouve aucune honte à se battre, il n'est pas réticent à ôter la vie si besoin est, mais jamais il n'oublie le visage de ces gens qui n'ont pas eu la chance de lui survivre. C'est d'ailleurs en grande partie à cause de cela que le jeune homme n'est que si peu bavard, souriant ou juste agréable. Il reste persuadé qu'il n'est pas réellement autorisé à atteindre le bonheur, lui qui n'arrive pas à assumer ses propres convictions et à leur donner vie.
Journal d'une vie

Où as-tu poussé ton premier souffle ? Dans quelle situation familiale ? Caym est né à Kireïde de l'union d'une mercenaire et d'un Algiz ayant fui son pays pour suivre son seul et unique amour, quand bien même devrait-il perdre pour cela son identité même. Bien sûr, le jeune homme garde ce petit détail pour lui et ne parle donc jamais de sa famille. Libre aux autres de croire ce qu'ils veulent.
Quelle éducation as-tu reçu ? Dans quel contexte as-tu grandi ? Jusqu'à la mort de ses parents pour des habitants d'un petit village ayant découvert l'hérésie de leur secret, Caym grandi simplement dans un foyer convivial et aimant, ses parents lui enseignant tout ce dont il avait besoin de savoir sur le monde et sans jamais cacher le secret de ses origines. Car ces derniers étaient de grands naïfs et étaient persuadé que le monde, un jour, ne verrait plus d'un mauvais œil les Marqués et l'union des Algiz et des Humains.
Quelle est ta situation actuelle, ton ou tes objectifs ? Ancien soldat ayant déserté à la mort de tout son régiment, Caym est désormais un mercenaire vagabondant dans le monde entier pour vendre ses services, espérant ainsi apporter de l'aide à tout ceux qui pourrait en avoir besoin, tout en essayant secrètement d'aider les rares Marqués qu'il croise.
Quelle opinion portes-tu sur les Algiz & Humains ? C'est un sujet assez complexe pour Caym. Bien qu'il ne porte aucun jugement sur l'un ou l'autre des peuples, inconsciemment, il ne peut pardonner à ces derniers la folie destructrice qui les poussent à s'entredéchirer sans aucune réflexion. Est-ce la faute de la société ou de l'être humain en lui-même, il ne le saura jamais, en revanche, il a perdu foi en cette Humanité incapable d'accepter la différence sans avoir à asseoir une relation de domination et de soumission.
Portes-tu une allégeance à une nation, laquelle et pourquoi ? Il ne porte allégeance à personne d'autre qu'à lui-même et à ses idéaux.
Quelles aptitudes possèdes-tu ? Sa mère lui a appris tout des arts de combats des humains tandis que son père, ancien Algiz Loup, lui enseigna l'art de la chasse et de la survie dans la nature. Seul bémol pour Caym, il s'est avéré totalement incapable d'utiliser correctement un arc sans mettre en danger son entourage. Toutefois, il fit preuve d'un talent incroyablement pour le maniement des armes, atteignant rapidement un niveau de maîtrise impressionnant. Lorsqu'il s'engagea dans l'armée après la mort de ses parents pour parfaire ses compétences, il mit en déroute sans difficulté toutes les recrues et certains soldats plus aguerri, avant d'en apprendre encore plus pour son lieutenant qui l'aida à devenir plus imposant encore dans ce domaine. C'est ce dernier qui parvint à le convaincre d'apprendre à utiliser plusieurs types d'armes et non pas un seul.
Transmets nous ton plus grand rêve ? C'est peut-être la seule chose qui lui donne une lueur d'espoir, le seul rêve qu'il s'accorde malgré son pragmatisme : Créer un lieu caché dans lequel tous les Marqués ainsi que tous les rejetés de cette société destructrice puisse se réfugier et vivre leur vie sans avoir la hache de la haine se baladant au dessus de leur tête.

Et vous ?

Ton Pseudo : Naberius hihi.
Ton âge : 23 ans. 23 ANS ! Je veux que le temps s'arrête ;w;
Des commentaires : On fait revivre un petit bébé d'amour. Je me sens heureux comme jamais.
Comment avez-vous découvert le forum : Excellente question.
Voir le profil de l'utilisateur

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [WIP] Blood Axes - Les peaux rouge du Desert !
» Chez Eäràr, maître d'arme.
» Croix Rouge Haïtienne ou à l'haïtienne? La descente aux enfers.
» Carton rouge...
» Bouge ton boule, c'est pour moi qu'on déroule le tapis rouge... >>Libre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grayling Emblem :: Débuts :: Fiches de présentation :: Fiches validées
Sauter vers: