AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

« [Mission] Porté disparu || e.c »

avatar
Déesse

Messages : 319



Porté disparu || 0%
Nous voilà enfin au jour J ! Suite à votre accord le clan Ravus vous a contacté afin de mener à bien la mission que vous avez choisi ! Cette dernière se déroule au pied des Montagnes de gel et l'organisation qui vous embauche aujourd'hui vous a aidé dans votre périple ! Afin de vous permettre d'arriver en un seul morceau vous avez reçu un emblème prouvant votre foi et surtout, un parchemin expliquant votre présence en ces lieux. Si votre situation rend le périple encore plus compliqué, vous aurez peut-être eu la chance d'être escorté jusqu'au point de rendez-vous. Une fois sur place, c'est à vous de faire les présentations et de vous organiser pour que la quête soit menée à bien.

« Vous arrivez au pied de la montagne en début de journée afin de vous assurer un périple plus facile. La toundra est puissante et vive mais la vision reste dégagée ce qui est plutôt miraculeux vu la région. Un sentier se propose à vous, unique moyen de monter sans avoir à affronter l'épaisse couche de neige. Rassemblez-vous et tâchez de bien préparer votre ascension au risque de ne jamais atteindre quoique ce soit... »

HRP ; Voilà le début de la quête, je vais vous expliquer le fonctionnement ! Vous êtes totalement libre de vos actes pour mener à bien la mission — tout en restant logique bien sûr au risque de subir les foudres du Clan Ravus et de la nation dans laquelle vous sévissez ! Je vous donne un ordre pour poster ainsi qu'un nombre de messages. Une fois cela atteint, je ferais une nouvelle intervention pour faire avancer la situation. De même, comme vous le voyez, un pourcentage est présent en haut, le but est donc d'atteindre le 100% ! Tâchez de garder un œil sur le chiffre.

Bell — Ritchy — Maëlan — Aelin ✘ Une réponse par personne


Voir le profil de l'utilisateur http://graylingemblem.forumactif.com
Ritchy ;

avatar
Neutre

Messages : 98



Eh bien… Le moins qu’il pouvait dire, c’était qu’il avait bien fait de se couvrir chaudement ! Ritchy remerciait également ses protégés, restés au chaud, bien à l’abri de ce lieux, de l’avoir houspillé afin qu’il prenne bien soin d’enfiler plusieurs épaisseurs sur son dos – car il se sentait d’attaque pour n’en supporter qu’une… grave erreur qu’il n’aurait pu corriger en dépit de son arriver ici. Préparer convenablement, donc, il attendait convenablement, comme indiqué dans l’ordre de mission, que ses acolytes volontaires le rejoignent. De ce qu’il en avait compris, le tigre serait camarade avec trois autres Algiz terrestres, tous prédateurs, comme lui.

Il avait reconnu le nom d’Aelin sur l’ordre de mission et celui de Bell résonnait dans sa tête sans pour autant lui permettre d’avoir un visage précis en tête. Peut-être en avait-il simplement déjà entendu parler, voilà tout. Le dernier, Maëlan, lui était, en revanche, totalement inconnu. Mais ce n’était pas cela qui allait le déranger outre mesure. Ritchy adorait rencontrer de nouvelles têtes, alors tant mieux ! Il regrettait simplement que ce fut en ces sombres circonstances que cette rencontre opère.
Des disparitions… encore. Le tigre allait finir par croire qu’il était abonné à ce genre de mission ! Sauf que, comme à l’accoutumée, il espérait avant tout que les disparus aillent bien, où qu’ils puissent être. Son odorat, plus puissant que celui d’un être humain, ne serait très certainement pas de trop pour cette occasion.

Debout devant le chemin menant jusqu’au point de la mission, le tigre prit le temps de vérifier l’état de la corde qu’il avait amené. Son instinct lui avait dit que ce pourrait se révéler utile en temps et en heure.
Voir le profil de l'utilisateur
Bell ;

avatar
Nouvel aventurier

Messages : 107



Le général se racle la gorge. Dans un étirement surjoué, il fixe du regard le sommet de la paroi gelée. Si l'hypothèse d'une menace n'est point à écarter, l'endroit n'en demeure pas moins dangereux de par son relief accidenté. Tout indique que des malheureux, préparés ou non, auraient pu successivement disparaître à cause de mauvaises chutes ou de la rudesse du climat. Leur nombre, toutefois anormal, a mis la puce à l'oreille du Croc de Valtac. Il va sans dire que suite aux événements de la bataille du désert, le général ne laisse plus passer aucune rumeur qui pourrait mettre en danger, de près ou de loin, la sécurité du peuple Algiz. Tenté qu'existe un moment précis pour agir, c'est probablement celui-ci.

Pour cette mission, et pour tant d'autres, le général ne s'est équipé que d'une fourrure chaude et de sa subordonnée. Evi étant sa céleste la plus loyale, c'était inéluctable qu'il lui donne une autre occasion de le servir en territoire contesté. Il aurait pu emmener un régiment, ou simplement une escouade, mais suivant l'atmosphère explosive des derniers mois et au vu de la géopolitique, cela lui paraissait être une très mauvaise idée sur le plan diplomatique. Il s'est donc contenté de s'allier aux civils volontaires pour s'occuper de cette missive, et mieux encore, a fait parvenir la proposition à sa chère Aelin afin qu'elle lui envoie un homme de confiance. Ou ses propres bras ? Il a bien constaté, avec le plus grande clarté, que la jeune femme savait s'y faire sur un champ de bataille. Ses exploits dans le désert ont eu pour effet de développer plus intensément encore son intérêt, et c'est peut-être même pour cette seule et unique raison que le général a décidé de la convier.

«Evi. Je m'occupe de ton paquetage, fais-donc ce que tu fais de mieux ; vole plus haut le long du sentier et vois si des dangers nous guettent là-haut. Il serait fort gênant d'être pris au dépourvu dans un tel environnement. Pour le reste, tu connais les ordres. Tu peux y aller.»

La jeune femme salue et, un peu à contrecœur, se débarrasse de sa charge pour la donner au général. Elle prend sa forme ailée et s'envole un peu plus haut, évitant les courants ascendants dangereux pour ne pas perdre l'équilibre. Le blond, quant à lui, se tourne vers ses camarades d'un jour et prend de nouveau la parole.

«Je vais ouvrir la marche, jeunes gens. Ne tentez rien d'inconsidéré, et ne criez pas. La montagne abhorre les hurlements, elle vous le rendrait bien et nous engloutirait tous. Egalement, gardez bien les yeux ouverts et faites part de vos observations ; je ne suis point omniscient, mais écouter votre instinct pourrait, je puis vous en assurer, nous épargner bien des tracas.»

Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Nouvel aventurier

Messages : 27




Aussitôt avait-il terminé la lecture de sa lettre, Maëlan s’était mis en route pour d’autres aventures. Il ne savait pas trop sur qui il allait tomber, mis à part imaginer en se fiant aux noms qui y étaient renseignés. Un général, une reine et un parfait étranger … c’était amusant à bien y penser, pour peu on allait recommencer la bataille du désert ! Même si pour la peine, éviter de perdre une partie de ses troupes serait appréciable. Le renard ne comptait pas mourir aujourd’hui. Cela faisait un moment maintenant que les disparitions allaient de bon train et jusqu’à présent, il devait bien avoué qu’il n’y avait pas pris plus attention que nécessaire. Il pouvait y avoir plusieurs raisons à tout cela, des pires aux meilleures dans lesquelles le fait de vouloir vivre sa vie ou de suivre l’effet de groupe. Pourtant cette fois, c’était une de ses voisines qui s’en était allé sans nouvelles.

Il le savait, elle n’était pas du genre à agir sur un coup de tête, c’était une fille plutôt réfléchie et voila qu’elle avait disparut c’était à n’y rien comprendre. C’est alors qu’il entendit parler de la mission chez Aelin, il n’était pas étonnant qu’il ait fait les démarches nécessaires pour prendre de part à l’opération. Son père devait être heureux de le voir impliqué, vu l’enthousiasme dont il avait fait preuve à l’annonce de son départ auquel il avait joint un manteau bien chaud. Des pierres aussi de même qu'une barre de céréales et tout un attirail fourni dans un sac qu’il tint en bandoulière, comme s’il était encore un enfant qu’on envoyait à l’école. Maëlan s’était contenté de sourire avant de partir rejoindre son groupe de fortune.

Ainsi, il arriva dans les premiers saisissants les deux premiers personnages dont il ne connaissait pas les visages. Celui à l’air plus digne devait sans nul doute être le général quant à l’autre … difficile à dire. Un vagabond ? La route promettait d’être intéressante c’était le moins que l’on puisse dire. Encore heureux que la demoiselle ne tarda pas et qu’ils se préparèrent tous pour la suite des événements.

« Je n’aurai pas réellement envie de me retrouver sous une quelconque couche de neige qui pourrait tomber de nulle part, je ferais attention. Ceci dit vous avez raison, mieux vaut que nous restions alerte sans savoir ce qui nous attend. »

Les yeux rivés sur le sentier, Maëlan se demandait bien quelle surprise l’attendrait sur le chemin et comment se déroulerait celui-ci, non sans une certaine crainte.

« Au moins, le sentier bien entouré nous offre une assez bonne visibilité. Cela devrait nous éviter une quelconque embuscade. »
Voir le profil de l'utilisateur
Aelin ;

avatar
Neutre

Messages : 241




Il était amusant de constater comment, parfois, on pouvait avoir l’impression que certaines décisions étaient déjà toutes tracées avant même qu’elles ne soient prises. Il est évident qu’Aelin avait entendu parler de toutes ces disparitions, nombres des proches des victimes avaient frappé à sa porte en quête de réponses et, depuis, elle avait commencé à fourrer son nez dans ces affaires, sans pour autant en avoir fait sa priorité. C’était avant que Maelan ne vienne lui en parler et qu’elle reçoive un message de la part de Bell, apporté par ce cher Rickson qui commençait à passer plus de temps avec elle qu’avec lui –ce sur quoi elle commençait à le taquiner. Sans doute aurait-elle pu lui envoyer l’homme en qui elle avait le plus confiance. Mais le fait était qu’elle ne pouvait laisser son petit renard préféré prendre des risques, et elle n’avait pas reçu le général depuis la bataille du désert.

Equipée contre le froid et pour faire face à tout un tas d’éventualités fort peu agréable qui lui étaient passées par la tête, elle s’en était allée en laissant, une nouvelle fois, ses affaires au bon soin de son fidèle second et de celle qu’elle considère presque comme une collaboratrice à présent. Elle sait qu’entre leurs mains elle n’a nul besoin de se préoccuper des affaires. C’est ainsi l’esprit léger et libre qu’elle se rend au point de rendez-vous où elle ne retrouve que des visages connus – un soulagement comme une inquiétude supplémentaire.

Elle savait qu’avec Evy dans les airs, nul besoin de s’en faire pour ce qui viendrait en face, elle saurait les prévenir en cas de danger. Elle hocha simplement la tête en accord avec le général quant au fait de rester le plus calme possible. Elle non plus n’avait pas véritablement prévu de terminer sous une tonne de neige. D’un geste de la main, elle invita Ritchy et Maelan à suivre Bell. « Je fermerais la marche, allez-y. » Elle pourrait ainsi, en plus de s’assurer que tous deux ne craignent rien, assurer les arrières du groupe. On ne savait jamais à quoi s’attendre et il valait mieux se préparer à toutes les éventualités.
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Déesse

Messages : 319



Porté disparu || 12%
La montagne se présentait face à vous, l'ascension allait s'avérer difficile, tant par le climat que par la hauteur du massif. La toundra ne cessait de se faire ressentir, le sommet étant invisible à votre regard, ce dernier obstrué par une couleur immaculé empêchant une quelconque visibilité. Le pseudo sentier devant vous vous facilitait malgré tout les prémices de votre excursion bien que la neige aux alentours ne semblait attendre qu'une opportunité pour glisser et tout emporter sur son passage.
Votre groupe se formait finalement, ce dernier guidé par le général en personne de la nation des Algiz. Avec lui, une aide aérienne avait été emportée afin de vous faciliter la visite du mont gelé. Vous marchez et rien ne semble attirer votre attention, tout semble normal aux alentours et aucune trace ou piste ne pouvait être suivi de par la neige présente en abondance. Mais votre instinct vous murmurait quelque chose, des propos, des avertissements. Une étrange atmosphère siégeait dans la montagne pour autant il vous était impossible de dire de quoi il s'agissait avec précision.

Les minutes passaient et la toundra était votre seule invitée du moins, jusqu'à le départ de votre unique aide naturelle. Le sentier s'interrompait, il était bloqué et la suite allait devoir être faite à même la neige. La partenaire du général semblait elle aussi manquer à l'appel, cette dernière ne se présentant pas et surtout, ne donnant aucune nouvelle ou information au petit groupe. Fallait-il vraiment continuer ?


HRP ; ♥

Ritchy — Bell — Maëlan — Aelin ✘ Deux réponses par personne


Voir le profil de l'utilisateur http://graylingemblem.forumactif.com
Ritchy ;

avatar
Neutre

Messages : 98



Tout le monde semblait paré à entamer le chemin à travers la montagne, aussi Ritchy emboita le pas au plus grand blond du groupe – comprendre par-là plus grand que lui ne l’était – afin de rester en ligne suffisamment longtemps pour ne pas déclencher de catastrophe en une action malvenue. Mieux valait écouter le plus âgé, il semblait savoir ce qu’il disait. Soit, ce n’était pas cela qui allait déplaire plus que cela au tigre, lui il était là avant tout pour retrouver ces pauvres gens ; la manière dont les choses s’organisaient pour se faire ne l’intéressait que très peu, à vrai dire.

Le félin suivit donc le mouvement, laissant le soin à ses camarades de suivre la marche comme bon leur semblait. Après tout, tant qu’il n’y avait pas de catastrophe, peu importait, n’est-ce pas ? Les bras derrière la tête, observant le paysage de ses yeux couleurs de la terre, il se laissa aller à entamer une discussion informelle, juste comme ça, pour le plaisir. Après tout, ils allaient tous devoir passer quelques heures ensemble, autant que ce soit convivial, non ?

« Hum… Vous pensez qu’on va trouver combien de personne, une fois là-haut ? »

Marchant toujours d’un pas décidé derrière le lion, cet état s’étendit jusqu’à ce que le sentier devant eux ne s’arrête brusquement. Intrigué, Ritchy y jeta un coup d’œil, s’agenouillant pour voir ce qu’il en était. Des roches épaisses scellaient l’unique passage praticable avec assurance. Ritchy essaya bien de faire bouger quelques cailloux, mais ce fut peine perdue pour lui. Alors, se retournant vers l’autre félin, Ritchy réfléchi à comment agir pour la suite.

« On fait quoi ? On contourne ? Le seul moyen serait de traverser à même la neige… Les pierres sont bien trop lourdes pour nous. Ou alors… On pourrait demander à votre amie, Evi… Je crois ? Bref, on pourrait lui demander de nous hisser de l’autre côté de ses rochers, non ? »

Il tâchait d’être aussi efficace que possible.
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé ;





Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» FBI porté disparu
» Blondinet porté disparu pendant deux semaines
» Aymeric le vampire, porté disparu
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grayling Emblem :: Archives :: Corbeille
Sauter vers: