AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

« Revient auprès de notre seigneur [Pv Sinhae] »
Syx ;

avatar
Pacifiste

Messages : 45



D’un pas déterminé, assuré, un sourire, qui paraît faux et froid, aux lèvres, je m’approche d’un groupe de personne. Même si mon devoir aurait été de les ramener dans la lumière de Vaec, mon dieu avait un tout autre objectif pour moi aujourd’hui.

« Bonjour. Je recherche une jeune femme aux cheveux vert. Pourriez-vous m’indiquer où la trouver ? »

On me regarde bizarrement, comme si j’étais une sorte d’étrangeté. Je semble générer un certain malaise, de la gêne, chez ces gens. L’un d’eux hausse légèrement les épaules en secouant faiblement la tête, comme pour me dire qu’ils ne savaient pas de qui je parlais ou où trouve la jeune femme. Penchant un peu la tête à droite, mon sourire s’élargit un peu plus avant que je commence à m’éloigner.

« Ce n’est rien. Merci quand même. Que Vaec vous garde. »

La plupart des passants qui posait les yeux sur moi s’éloignaient légèrement, rapidement. Tant de personne avait besoin de retrouve la voie vers le droit chemin, mais, cette jeune femme que je recherchait, était une priorité.

Les prêtres du temple m’avaient présenter quelqu’un, un membre influant de notre nation. Il avait entendu parler de mon dévouement, de mes compétences et il en avait besoin. Je leur avais dit que je ne servais que Vaec et c’était pour cela qu’il me rencontrait. Il avait découvert que la fille d’une famille influente, une certain Sinhae, avait fui Sollvaec pour Kireïde et il craignait qu’elle n’ait perdue la foi.

Alors que j’aurais pu refuser, ce fut pour mon dieu que j’acceptais, de redonner la foi à la jeune femme. Un choix que Vaec approuva en m’apparaissant un soir, tandis que je me reposais. Si Vaec lui-même, si mon seigneur approuvait le fait de sauver l’âme de cette fille, je ne pouvais qu’en faire une priorité par rapport à la plus grande mission dont j’ai été investi.

M’approchant un marchand, de la même manière dont j’ai approché le groupe de jeune gens, je l’interrogea également concernant la jeune femme. Là, il pointa du doigt la rue, affirmant que cela ne faisait pas longtemps qu’elle été passée. Le remerciant et affirmant que je prierais pour lui, j’accélérais le pas.

« Dame Sinhae ! Dame Sinhae ! »

J’espérais qu’elle m’entendait. J’espérais également qu’elle ne fuirait pas en me voyant. Si elle avait perdue la foi, la vue des symboles de Vaec pourrait la faire fuir et cela sera une preuve flagrante de la perte de la foi chez la jeune femme, ce qui signifierait qu’elle a besoin d’aide pour retourner sur le droit chemin et rejoindre la lumière de Vaec.
Voir le profil de l'utilisateur
Sinhae ;

avatar
Nouvel aventurier

Messages : 50



La foi d'un passé
▬ Sinhae : Le soleil avait déjà eu le temps de grimper dans le ciel alors que la jeune mage traversait les rues bondées du matin. Un matin comme les autres, empli de passants et marchants, hurlant pour attirer vers leurs marchandises. Un matin aux odeurs épicées en passant devant les étalages pris d’assauts, alors que plus loin, les plus riches et les hommes buvaient quelques bières, se racontant les dernières nouvelles des tensions entres les royaumes, après de longues discussions animées sur leurs femmes.

Dans toutes cette cohue, Sinhae se déplaçait avec une certaines agilité, esquivant de son mieux les autres, mais un léger sourire aux lèvres. C’était une belle journée. Et plus encore, elle venait de terminer son nouveau sortilège pendant la nuit. Une création unique, à son image. Sûrement une création ton aurait été fier son maître à présent disparu. Jamais dans son ancienne vie, elle n’avait pu créer par elle-même, ni pensé pour elle-même. Si bien que Sinhae considérait qu’elle avait connu une seconde naissance en arrivant à Kireïde. Un nouveau père, quelques amis. Elle avait rencontré des guerriers impressionnants comme Mars ou Narcisse. Non, elle ne regrettait pas Kireïde ainsi que sa nouvelle vie.

S’arrêtant sur quelques étales des marchands, les saluant, elle tenait simplement à profiter de cette journée. Et avec un peu de chance, elle trouverait de l’inspiration pour un nouveau sort. Alors qu’elle s’engouffra dans une nouvelle rue, une main s’abattit sur son épaule, la faisant sursauter mais aussi mais aussi se retourner avec vivacité, teintée de nervosité. « Hey, du calme m’dame ! » Au son de la voix, et après avoir pu jeter un coup d’œil, Sinhae poussa un soupire bien appuyé. « Robert, vous vous souvenez du voleur de la semaine derrière ? » Le gaillard sourit et sans attendre, répondit : « Celui qui en avait après vos achats ? Il est encore à l’hôpital à c’quon dit. Je doute pas que vous vous seriez retenue en voyant que c’était moi, ma Dame. »

« En effet, je ne vous ferais pas de mal, j’aurais du mal à retrouver un si bon fournisseur herboriste. Vous aviez... Besoin de moi ? » Enlevant enfin sa main, le marchant pointa son index vers la rue la plus animées, et la jeune femme suivit son geste du regard « Oui ? »

« Il y a... » C’est à ce moment que Sinhae entendit son prénom hurlé, un prénom qui tentait de passer au-dessus de toutes les discussions et débats publics. Mais un prénom hurlé d’une voix inconnue. « Merci, Robert, de m’avoir prévenue. »

Après quelques salutations, Sinhae se retourna vers l’origine de ce qui allait, elle commençait à s’en douter, bousculer cette si belle journée. Du revers de sa main pâle, la mage épousseta sa robe sombre ainsi que sa cape. La seule relique de son passé, une cape à l’extérieur noir et l’intérieur rouge sanguin. Avec sur les coutures, de fines broderies dorées aux inscriptions étrangères, anciennes, même pour la plupart des habitants de son ancienne patrie. Puis elle s’élança, sans presser le pas, dans la ruelle. Sinhae avait du mal à déterminer l’origine de cette voix inconnue, mais elle restait sur ses gardes. Puis d’un coup, la voix se fit plus proche. Se retournant une dernière fois, elle se retrouva face à face avec l’homme qui entonnait son prénom depuis quelques temps déjà.

Un sourire poli, elle dégagea les mèches de cheveux qui entravaient sa vue et ses yeux, avant de se présenter à celui qui l’avait sûrement reconnue au vu de son attitude. « Eh bien, je n’ai jamais rencontré autre femme en Hélios avec ce prénom, sinon moi. »

Elle n’était pas agressive, ni acide et n’eut aucune difficulté à deviner l’origine de cet homme. Reste à savoir, ses intentions et les motivations de celui-ci.
© ASHLING


Voir le profil de l'utilisateur
Syx ;

avatar
Pacifiste

Messages : 45



Où était-elle ? Fuirait-elle la foi qu’elle a abandonnée, reniée ? Le marchand s’était peut-être trompé ? La malice ne semblait pas avoir prit son cœur, ça ne peut être qu’une erreur de sa part. Alors que j’allais presser encore plus le pas, la jeune femme que je recherchais se présenta devant moi.

Un sourire aux lèvres, elle affirma qu’elle ne connaissait personne d’autre portant ce nom en Hélios, hormis elle-même. Elle ne fuyait pas, peut-être souhaitait-elle revenir dans la lumière de Vaec, de notre dieux. Quoiqu’il en fut, il me fallait déterminer ce qui l’avait poussée à fuir l’amour de Vaec. Est-ce la malice ? Peut-être qu’un païen avait souillé son esprit de croyances impie ? Son âme pouvait-elle encore être sauvée ?

Affichant mon habituel sourire, ce sourire dont je n’ai pas idée qu’il semble froid et faux. Je m’inclina rapidement et brièvement.

« Mes salutations, Dame Sinhae. Je me présente : Je suis Syx… Un fidèle de Vaec… Vous devez vous douter de la raison de ma présence ici, non ? Accepterez-vous que nous discutions un peu ? »

On m’a affirmer qu’elle avait perdue la foi, mais j’ai conscience que certain serait prêt à dire que n’importe qui a perdu la foi pour gagner en influence, mais je n’écoute que Vaec, il est le seul à pouvoir confirmer qu’un fidèle a perdu la foi. Bien que Vaec me soit apparu durant mon voyage, je me devais tout de même de définir la raison de cette perte de l’amour de Vaec, de cet écart du droit chemin.

« Connaîtriez-vous un endroit où nous pourrions parler au calme ? »
Voir le profil de l'utilisateur
Sinhae ;

avatar
Nouvel aventurier

Messages : 50



La foi d'un passé
▬ Sinhae : Les gestes et mouvements de cet inconnu ne semblaient pas non plus agressifs. Il semblait même avenant malgré ce sourire figé qu’il arborait. Un sourire de convenance comme elle en avait tellement observé de par son passé. Des sourires faux, menteurs, des sourires pour cacher des pensées, des réelles intentions.

Au moins, il se montrait poli, respectueux. La jeune femme lui rendit son sourire bien que le sien sonnait d’une teinte différente, la teinte d’une femme qui connaissait l’art de plaire et de l’attitude. Un fidèle de Vaec... Il aurait fallu qu’elle soit aveugle pour ne pas le reconnaître. Tout dans l’attitude de cet homme, ses manières, ses vêtements démontraient son appartenance à Soolvaec. Quant à la raison de sa présence, plusieurs options étaient envisageables. Son père absent qui voudrait revoir sa fille, le Conseil des Dix qui n’aimerait pas voir ses sujets quitter le pays ? Un prête qui cherchait à faire tomber une partie dudit Conseil ? Ou d’autres démons du passé ?

« Si vous désirez nous entretenir au calme, c’est tout à fait possible. » Elle se doutait que la discussion qui allait suivre cette rencontre aller forcément poster sur quelques sujets sensibles et même, elle, jeune mage, ne tenait pas spécialement à tenir quelques répliques dans le brouhaha de la rue. Passant à côté de lui, elle le frôla avant de l’inviter à la suivre. Après quelques minutes de marche à serpenter dans les allées, elle s’engouffra dans un bâtiment de pierre, une bâtisse typique de la capitale. A l’intérieur, un lourde comptoir en bois se trouvait face à eux et accouder à celui-ci, quelques habitués, un verre à la profitant de cette matinée entre amis au cœur de cette taverne. Le parton salua chaleureusement Sinhae et la guida jusqu’à un table un peu plus loin, plus calme et excentrée. Une fois celui-ci parti, la jeune femme s’asseyant et invita d’un geste de la main, son interlocuteur à s’assoir face à elle.

« Assez calme, cela vous convient ? » Son regard se planta dans le sien et le soutint maintenant ces deux inconnus dans un lieu apaisé. « Alors, en quoi puis-je vous être utile ? » En même temps que ces mots s’échappaient de ses lèvres, elle leva sa main, appelant physiquement le patron pour commander.
© ASHLING


Voir le profil de l'utilisateur
Syx ;

avatar
Pacifiste

Messages : 45



Elle semblait, en effet, connaître un endroit où nous pourrions discuter au calme. Elle me frôla en m’invitant à la suivre, ce que je fis sans poser de question. Elle me guida ainsi durant un temps, jusqu’à parvenir à un bâtiment en pierre. Une taverne… Un lieu de débauche, d’écart, mais je devais mettre ce ressenti de côté, tout du moins, le temps de m’occuper du cas de dame Sinhae.

Cette dernière semblait d’ailleurs être une habituée de ces lieux car le propriétaire la mena jusqu’à une table un peu à l’écart. Lorsque le tavernier fut partie, dame Sinhae s’installa avant de m’inviter à faire de même. Une fois cela fait, elle me demanda si les lieux étaient assez calme, j’hochais brièvement la tête.

« En effet. L’endroit convient parfaitement. »

Elle me fixa alors du regard. Hmm ? Que tentait-elle ? Pensait-elle que je ne suis qu’une sorte d’assassin ? S’imaginait-elle que mes intentions étaient mauvaise ? Pourtant, tout ce qui est lié à Vaec ne peut être mauvais ou mal intentionné. Elle me demanda alors en quoi elle m’être utile.

« Comme vous devez vous en douter… C’est en partie à cause de votre départ de Sollvaec que je suis ici… Je suis ici car vous avez perdu la foi, Dame Sinhae… Vaec pleur le fait que vous vous soyez écartée du droit chemin… Permettez-moi de vous aider à retrouver l’amour de notre dieu, l’amour de Vaec... »

Je pencha alors à la tête sur le côté, cet éternel sourire aux lèvres.

« Cela rassurait les membres de votre famille resté à Sollvaec… Il ne vous est pas demandé de revenir à Sollvaec… Juste de revenir dans la lumière de Vaec… L’important, c’est juste que, bien que vous ne soyez plus à Sollvaec, vous continuiez à prier notre dieu… Revenez auprès de votre seigneur… Dame Sinhae... »
Voir le profil de l'utilisateur
Sinhae ;

avatar
Nouvel aventurier

Messages : 50



La foi d'un passé
▬ Sinhae : Forcément, ça devait lui tomber dessus un jour. Bien que son visage montrait un réel intérêt à ces paroles, intérieurement elle soupirait. Il fallait s’y attendre, Sinhae s’était même faite des fois la réflexion qu’il était assez curieux que personne ne l’ai encore retrouvé. Et qui aurait intérêt à retrouver une enfant de Sollveac, jeune mage grandissant en puissance ?

Sûrement pas sa famille. Pas après les cris, les pleurs et la violence de son départ. Ses cousins et cousines ? La seule qui prenait encore de ses nouvelles avait fini par accepter la nouvelle vie de sa sœur. Peut-être le Conseil des Dix qui aurait pour intérêt de récupérer une arme de plus, ou leurs ennemis politiques, pour les mêmes raisons. Mais quoiqu’il en soit, Sinhae ne comptait pas revenir à Sollvaec. Kireïde était devenu sa patrie, et Asmosa, un lieu de culture où elle se rendait souvent pour leur savoir hors-norme.

Après quelques secondes de silence, elle répondit d’une voix calme, agrémentée d’un sourire amusé mais sincère. « J’imagine que certains ont dû vous vanter ma soi-disant vie hérétique. » Son sourire s’agrandit, comme s’amusant elle-même de ces personnes qui en Sollvaec, devaient s’amuser à répandre de nombres rumeurs dans les hautes sphères de la société.

« J’ai quitté Sollvaec pour étudier, et pour découvrir le monde. Et c’est mon départ que tous me reprochent, mais c’est une question, humble serviteur de Dieu. Quel est mon mal, dans ma volonté de découvrir toutes les facettes du monde de Vaec ? »
© ASHLING


Voir le profil de l'utilisateur
Syx ;

avatar
Pacifiste

Messages : 45



Sa vie hérétique ? Peut-être que certains m’avaient sans doute affirmé qu’elle menait une vie hérétique. Cependant, ces personnes ne savaient ce qu’est l’hérésie. Ils restent durant l’entièreté de leurs vie cloîtrer dans la ville haute.

Ils ne savent rien ! Rien de l’hérésie ! Rien de ce qu’endure le monde ! Ce monde en proie à la Malice ! De quel droit peuvent-ils me dire qui est hérétique ou non ?! J’ai affronté la Malice ! J’ai combattu l’hérésie ! J’ai purifié les âmes des fidèles qui étaient en proie à la perdition ! Ils n’ont aucun droit de désigner quelqu’un hérétique ou non !

Malgré cet énervement personnel, je ne montrais rien de cela. Elle expliqua la raison qui l’avait poussé à quitter Sollvaec. L’envie d’étudier, de découvrir le monde et c’était tout ce qu’on lui reprochait.

Était-ce là tout ce qui lui était reproché par ces paires de la ville haute ? Le seul problème que je trouvais à son départ de Sollvaec était le fait qu’elle avait cessée de prier Vaec. Redressant ma tête, je me rapprocha un peu de la table, posant mes mains sur la table, les doigts croisés.

« Dame Sinhae… Il n’y a aucun mal dans vos choix… Si ce n’est qu’un seul et unique problème… Ce problème… C’est juste que nous ne pouvons pas nous assurer d’une chose… Que vous priez toujours notre seigneur Vaec… Si vous pouvez me prouvez que vous le priez toujours… Je partirais sans plus tarder… Autrement… Votre vie n’est aucunement hérétique… »

J’avais dit que je partirais aussitôt qu’elle aura pu me prouver qu’elle priait encore notre dieu et je m’y tiendrais dans un certain sens. Mon objectif pour le moment était de m’assurer que dame Sinhae priait toujours Vaec. Dès que je me serais assurer de ceci, je ne l’importunerait plus. Cependant, il y avait quelques âmes ici, en Kireïde, à Hélios, qui n’attendaient que mon aide, afin d’être sauvé de la perdition, d’être ramenées sur le droit chemin. Je ne rentrerais en Sollvaec que dès que j’aurais sauvé ces pauvres hères.
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé ;





Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Arrivée d'un Seigneur ébouriffé et d'une blonde Dame
» le trone du seigneur demon!
» Salazar le Seigneur-Serpent. (UC)
» Notre alimentation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grayling Emblem :: Kireïde :: Cité d'Helios
Sauter vers: