AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

« La pêche au tirgre. [PV Gaïa] »
Invité ;




Le soleil brille déjà haut dans le ciel alors qu'Audric arrive enfin à sa destination. Plus tôt dans la journée, le jeune homme c'était renseigné auprès des habitants d'un petit village voisin pour savoir si il pouvait trouver des poissons intéressants dans les cours d'eau de la forêt. De ce qu'il avait compris, il y avait plusieurs type de saumons qui remontaient régulièrement les rivières, on pouvait également trouver quelques carpes et si il était extrêmement chanceux, Audric pouvait même tomber sur des esturgeons.
Il se trouve maintenant plus en amont, assez proche de quelques cascades qui font la réputation des lieux. Essoufflé par les heures de marche l'homme décide de s’arrêter à la rivière la plus proche, il commencerait à pêcher là. Audric dépose son sac proche de la rive et commence à installer tout son matériel, il fixe son appât et débute sa quête de poissons frais.

De longues minutes durant il attend, le jeune homme en profite pour observer la nature qui l'entoure, pas de doute les lieux sont très bien préservés, pas la moindre trace de civilisation. Il repère plusieurs endroits où il pourrait monter un éventuellement campement si sa traque du poisson s'éternisait. Audric en profite aussi pour nettoyer un peu le fourreau de son katana, la traversée de la forêt n'a pas été simple et plusieurs traces de boue sont apparues sur le noir ébène du fourreau.
Les minutes filent, quand enfin, une prise ! Ni une ni deux le garçon se jette sur sa canne en bambou et engage le combat contre son futur diner. La bête lute de toutes ses forces, rendant à Audric chacun de ses "coups", de longues minutes durant les deux combattants s'affrontent. Le duel se termine après une bonne dizaine de minutes, lorsqu'Audric tire une dernière fois sur sa canne. L'animal a bout de forces est projeté sur la rive et le jeune garçon s'empresse de mettre fin à ses jours. Après un long soupir satisfait Audric contemple sa prise. Un saumon, aux écailles vertes à points noirs sur le dos, il mesure une quarantaine de centimètres, pas la meilleure prise de tout les temps mais cela reste satisfaisant.

Le garçon remercie Vaec de lui avoir offert ce poisson et se redresse avec sa prise dans la main. Pendant un instant il reste perplexe, à quelques mètres en face de lui se tient une jeune femme aux longs cheveux noir. Depuis combien de temps est-elle là ? Et surtout, qu'est-ce qu'elle fait ici ? Curieux l'homme s'approche, son saumon toujours entre les mains. Il fait un signe à la jeune femme et entame la conversation en souriant, le souffle toujours perturbé par sa lutte contre le poisson.

"Bonjour, belle journée n'est-ce pas ? Qu'est-ce qui vous amène ici, vous êtes la première personne que je croise depuis le début de la journée."
Invité ;




Le temps se prête à une balade, et pourquoi pas à la pêche. Ce n'était parce qu'elle était Algiz félin qu'elle aimait particulièrement les animaux qui nageait dans les nombreux points d'eaux qui parcourait les divers territoires. Leur chair était pas grasse, pas trop compliqué à faire griller au-dessus d'un bon feu. Cet élément qu'elle craignait toujours un peu.

Elle finit par s'arrêter, le bruit de la cascade apaise son cœur. Elle ferme ses yeux, le bruit de la nature lui allait parfaitement pour le moment. Avant d'entendre un bruit assez désagréable. Le pire dans tout ça, c'était que c'était son estomac. Elle serrait les dents. Alors, avec les moyens du bords, elle se fabriquait une canne, faite d'une branche forte qui semblait solide, il fil qu'elle avait trouvé dans sa poche. Va savoir pourquoi il était là. Alors avec un de ses bijoux qu'elle avait par coquetterie, elle faisait un hameçon de fortune. Elle jetait sa ligne. Elle attendait. Longtemps, concentrée. Elle ne remarquait rien qui se passait autour d'elle. Puis vint le poisson plus fort qu'elle. Elle tirait, avec force et vigueur, puis,alors qu'une voix se faisait à peine entendre, elle tombait à l'eau. Elle fusille du regard l'homme.

« Elle serait belle si j'attraperai quelque chose à manger. J'ai faim. Je voulais me détendre un peu, je n'ai pas vu le temps passer, voilà ce que je fais ici. Et toi ? Tu fais quoi ? Je sais me faire discrète, pour ça que tu m'as pas vu avant ce qui vient d'arriver. »

Pas une fois, Gaïa demanderait de l'aide. Elle se levait trempée comme jamais, heureusement que le temps n'était pas froid, rien que d'y penser. Elle frissonnait. La jeune femme soupirait. La politesse imposait certaines choses. Ne pas se présenter serait une mauvaise stratégie. Comme la demoiselle aimait pas partir sur un mauvais départ. Elle tendait la main.

« Je suis Gaïa, humble dame venant près de cette cascade pour diverse raisons. Puis-je savoir ta venue ? »

La politesse imposait de répondre à son vouvoiement, mais trempée comme elle était, la dame n'était pas d'humeur à être gentille et polie. Elle laissait ça quand elle se serait un peu calmée. Elle posait un regard sur le garçon,n pas mal fichu, difficile de nier une certaine beauté, par contre, niveau coiffure, une catastrophe. Mais qui était-elle pour juger. C'est une guerrière, pas une de ces filles obsédée par l'apparence.

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grayling Emblem :: Archives :: Corbeille
Sauter vers: